Quand Cyril Hanouna reçoit Nicolas Dupont-Aignan dans TPMP

L'animateur phare de C8 recevait ce lundi soir, Nicolas Dupont-Aignant dans TPMP après son départ précipité du plateau du 20 Heures de TF1 samedi dernier.
Nicolas Dupont-Aignan sera invité dans "Touche pas à mon poste", le 20 mars 2017 - TF1 C8

Ce lundi, Nicolas Dupont-Aignant était invité dans l'émission Touche pas à mon poste! menée par Cyril Hanouna sur C8. L'occasion pour le candidat de Debout la France de revenir sur son départ précipité du plateau du 20 Heures de TF1 samedi dernier.

"C'est comme si vous étiez sélectionné pour les Jeux Olympiques, (…) vous arrivez sur la piste, et là, il y a une chaîne de télévision qui dit 'ah non, ça ne va pas, on enlève la moitié et on ne prend que le stars'", a confié l'homme politique.

"Cela m'a fait de la peine pour Audrey Crespo-Mara"

"L'argument de TF1 c'est de prendre que les candidats qui ont obtenu 10% ou plus dans les sondages", a expliqué l'animateur de TPMP, avant d'ajouter qu'il trouvait cela "inadmissible". "Normalement on doit inviter les 11 candidats, c'est pour cela que je vous ai invité ce soir", a précisé Cyril Hanouna.

Nicolas Dupont-Aignant est par ailleurs revenu sur son bref échange, samedi 18 mars, avec la présentatrice du 20 Heures de la Une, Audrey Crespo-Mara. "Cela m'a fait de la peine pour elle parce que c'est une grande professionnelle", a-t-il déclaré avant de revoir en plateau, les images, vues plus de 12 millions de fois sur Internet.

Enfin l'invité s'est plié au jeu de "rassrah ou darka", lancé par Cyril Hanouna. Nicolas Dupont-Aignan devait ainsi qualifier de "rassrah" (comprendre "angoisse") ou de "darka" (comprendre "rigolade") les cinq candidats qui prennent part au débat diffusé ce soir sur TF1.

François Hollande, "rassrah de rassrah"

L'homme politique a alors qualifié Jean-Luc Mélenchon de "darka" et François Fillon de "rassrah": "J'ai quand même un amour propre, je ne me faits pas offrir mes costumes", a-t-il détaillé.

Toujours selon lui, Emmanuel Macron est "rassrah", "parce qu'il est très faux-cul". Le candidat a préféré ne pas se prononcer concernant Benoît Hamon et Marine Le Pen. "je ne vais pas me fâcher avec tout le monde", a-t-il confié. Enfin, Nicolas Dupont-Aignant a qualifié l'actuel président de la République François Hollande de "rassrah de rassrah".