Michel Drucker a refusé une proposition de Canal+

YouTube C à Vous

Le célèbre animateur de France 2 a décliné une offre pourtant très intéressante formulée par Canal+. 

Quitter le service public, il n’y pense même pas. A 74 ans, Michel Drucker est l’un des piliers de la télé française. Pas étonnant qu’il soit donc courtisé pour venir travailler sur d’autres chaînes, même sur celles où on ne l’attend pas forcément.

Comme il le révèle à nos confrères de TV Mag, l’animateur a été approché par la direction de Canal+ pour animer une émission quotidienne, il y a plusieurs semaines. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l’access prime time, soit l’une des tranches horaires les plus concurrentielle qui soit. "Il y a deux mois on m'a proposé un contrat de trois ans, pour reprendre le Grand journal, new look, un nouveau Grand journal. J'ai réfléchi quand même, j'ai trouvé ça étrange et amusant, a-t-il confié. On m'avait déjà proposé ça quand Gildas est parti, à la fin de Nulle part ailleurs".

"Ma place est dans le service public"

Difficile de refuser une proposition aussi alléchante. C’est pourtant ce qu’a fait Michel Drucker, très attaché à son histoire chez France Télévisions. "Je me suis interrogé car j’ai traversé un petit coup de blues il y a deux mois, ce qui est le cas à chaque rentrée depuis mes débuts. Finalement, ma place est dans le service public," explique l’animateur sur le plateau du Buzz TV.

Malgré son souhait de renouveler et rajeunir les visages des chaînes du service public, Delphine Ernotte, la patronne du groupe, a tenu à rassurer Michel Drucker. Preuve en est, l’animateur présentera samedi soir un deuxième numéro du Grand Show de l'humour sur France 2.

Du côté de Canal+, à défaut d’avoir pu débaucher Michel Drucker, c’est Yves Calvi qui est pressenti pour prendre les rênes du prochain programme d’access prime time.

A LIRE AUSSI >> Comment Cyril Hanouna a organisé le départ d'Yves Calvi de LCI

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter