Libérée de sa clause de confidentialité, une ex-candidate de <em>Secret Story</em> raconte

Morgane Enselme, candidate Secret Story en 2011, raconte les dessous de l'émission de télé-réalité de TF1.
Morgane Enselme
L'ex-candidate de télé-réalité Morgane Enselme. Capture d'écran - Youtube - Morgane Enselme

Elle s'appelle Morgane Enselme et vous avez sans doute oublié son nom. Cette jeune femme est une ancienne candidate de télé-réalité. Elle a participé à Secret Story en 2011. C'était il y a sept ans. Sept ans c'est aussi la durée de la clause de confidentialité qui la liait à la production de l'émission. 

Aujourd'hui libéré de cette contrainte, elle a publié sur sa page YouTube - elle est devenue "vlogueuse" et in"influenceuse" sur les réseaux sociaux - une vidéo pour raconter son expérience, sans chercher "ni la vengeance, ni le buzz", assure-t-elle. Fille de Brigitte Boréale, ex-journaliste sportif devenu chroniqueuse transgenre à la télévision, Morgane Enselme évoque d'abord une certaine pression et la manipulation psychologique de la part de la production, pour qu'elle participe. 

"La production cherche à nous pousser à bout tout le temps". 

Casting, salaire, vie à l'intérieur de la "maison des secrets", la jeune femme dévoile l'envers du décor, "un des secrets les mieux gardés de la télé-réalité". "Entre ce que les gens voient et ce qui se passe à l'intérieur, il y a un précipice", évoque-t-elle. 

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Chouchoutés et courtisés avant le début du jeu, les candidats se trouvent soudain mis sous pression. "La production cherche à nous pousser à bout tout le temps", assure Morgane Enselme. Elle déplore ainsi les mauvaises conditions d'hygiène qui se dégradent, sans d'aspirateur et avec de l'eau chaude en quantité limitée. 

"Des larmes, des disputes, des couples et du sexe"

Et si la production ne dicte pas de scénario aux candidats, tout est fait pour les maintenir sous pression afin d'obtenir "des larmes, des disputes, des couples et du sexe". "On est devenus leur chose", livre-t-elle encore. Tout est fait pour que les candidats perdent leurs repères.

"On ne sait pas quand on se couche. C'est eux qui éteignent les lumières quand on a le droit de dormir". Même chose le matin. Résultat, les candidats sont "fatigués tout le temps", n'ont "plus de rythme". Et aucune  échappatoire,  puisque les livres sont interdits.

Malgré ce cadre de vie qui s'apparente à des conditions de détention, la jeune femme assure y avoir lié de solides amitiés et ne pas regretter l'expérience. 

L'émission de télé-réalité Secret Story, diffusée sur TF1 puis NT1 a été lancée en 2007 et s'est arrêtée en mai 2018. Sur le même principe que Loft Story, pionnier du genre en France, le programme consistait à enfermer des candidats, filmés en permanence. Mais pour ajouter un peu de piment au concept, les candidats devaient tous avoir un secret. Le secret de Morgane Enselme était "Mon père s'appelle Brigitte".