Les dessous de Secret Story : une ex-candidate raconte !

Morgane Enselme a intégré le casting de "Secret Story 5" en 2011. Huit ans après sa participation au jeu de télé-réalité de TF1, elle est libre de sa clause de confidentialité et raconte sur sa chaîne Youtube, son expérience.

Youtube @Morgane Enselme

Morgane Enselme était dans l'édition 5 de "Secret Story" avec Ayem Nour, Sabrina Perquis, Marie Garet ou encore Aurélie Van Daelen. Son secret dans le jeu ? "Mon père s'appelle Brigitte".

Dans une longue vidéo publiée sur Youtube, elle explique que dès le casting, elle se retrouve embarquée dans une aventure qu'elle n'avait pas forcément désirée. Elle explique alors se rendre dans les bureaux de la société de production pour un simple entretien et se retrouve sept heures plus tard avec un papier à signer pour rejoindre le jeu. Les casteurs lui ont dit qu'elle était "la candidate préférée de Nonce Paolini (l'ancien patron de TF1, ndlr)." Morgane Enselme, "jeune et naïve" s'est alors sentie "intéressante et flattée" et accepte de participer au jeu. 

Dans un récit long de 30 minutes, la jeune femme évoque le début du tournage de l'émission, son isolement dans un hôtel avec un agent de sécurité 24h/24. "Quand on va aux toilettes, on n'a pas le droit de fermer la porte et quand on prend notre douche, cette personne nous regarde soi-disant pour pas qu'on se suicide" explique-t-elle. Elle poursuit : "en fait c'était pour nous habituer à obéir, à perdre notre intimité et surtout pour qu'on soit comme des lions qui sortent de cage au moment de commencer l'émission."

L'argent : combien gagne un candidat de télé-réalité ?

La blogueuse revient sans tabou sur les différentes questions qu'on a pu lui poser depuis sa sortie de la maison des secrets. La première concerne l'argent. Les candidats seraient donc payés en tant "qu'intervenant avec un salaire de 493€ brut par semaine dans la maison" et si la personne est éliminée, elle continuerait de toucher "322€  jusqu'à la fin de la saison."

Que se passe-t-il à l'intérieur du jeu ?

"Entre ce que les gens voient à la télévision et ce qu’il se passe à l’intérieur du jeu, il y a un précipice", raconte Morgane Enselme. Privés de télévision, de téléphone, d'Internet, de loisirs, les candidats vivent une totale déconnexion, sans connaître l'heure, dans une maison qui ne brille pas par sa propreté."On n'a pas d'aspirateur, parce qu'ils ont peur de louper le bruit de nos micros pendant une minute. (...) Un jour, j'ai fait une crise d'asthme à cause de la poussière (...) au bout d'un mois j'avais des plaques sur le corps à cause de l'humidité et de la crasse. J’avais des crises d’éternuement parce qu’on avait retiré les antihistaminiques de ma valise. Je devais aller les supplier au confessionnal." confie-t-elle. 


L'autre grande question qui taraude beaucoup de spectateurs concerne l'alcool et la drogue. Les candidats ont-ils accès à ces substances ? "L'alcool et les cigarettes, c'est la production qui contrôle quand ils en donnent et parfois ils se servent de ça pour créer des tensions parce que quand il n'y a plus de cigarettes, évidemment, les fumeurs sont très à cran. Donc parfois ils font exprès de ne pas en donner." Concernant la drogue, "dans ma saison c’était impossible de faire rentrer de la drogue, car nos valises sont fouillées 3 fois. Je crois que jusqu’à la saison 3 ils avaient le droit d’avoir de la drogue de façon non officielle, mais une candidate a fait un malaise et après cela, ça a été interdit."

Si elle a passé des "moments de bonheur", elle a aussi "vu des gens se taper la tête contre les murs, dormir par terre recroquevillés ou commencer à se battre."

L'après "Secret Story"

Morgane Enselme est restée treize semaines dans la maison et l'après "Secret Story" a été difficile, que ce soit psychologiquement ou physiquement. "Pendant des mois, je n’arrivais plus à dormir sans somnifères, car dès que j’allais me coucher, j’avais une voix qui me disait : je ne peux pas dormir tant que je n’ai pas été au confessionnal pour faire mon interview".

Dès qu'elle se retrouvait dans le noir, l'ancienne candidate avait "des flash-backs du jeu qui revenaient tout le temps. À partir du moment où je suis sortie de "Secret Story", je n’ai pas eu mes règles pendant un an et mon gynécologue m’a dit que c’était à cause du stress" confesse-t-elle dans sa vidéo.

C'est donc le récit en demi-teinte que conte Morgane Enselme, qui a coupé les ponts avec cette industrie. Elle le précise toutefois en fin de vidéo : son témoignage ne concerne que sa propre expérience et pourrait ne pas refléter celles vécues par d'autres candidats.