<em>Les 12 coups de midi</em>: Paul, le jeune candidat autiste, repère une erreur dans une question

Le jeune homme de 19 ans a remarqué dans l'émission de mardi une erreur dans une question sur les rois de France
Paul des 12 Coups de Midi
Paul des 12 Coups de Midi TF1

Maître des 12 Coups de midi depuis plusieurs semaines, Paul a une nouvelle fois surpris le public. Comme l'a remarqué Femme Actuelle, ce jeune homme de 19 ans atteint du syndrome d'Asperger a remarqué dans l'émission de mardi une erreur lors d'une question sur les rois de France: "En 1507, quel roi de France a fait de Léonard de Vinci son peintre et ingénieur personnel? 

"C’est Henri III qui est sous Henri II et Henri II qui est sous Henri III", a expliqué le candidat en découvrant les quatre réponses proposées (Louis XII, François 1er, Henri II et Henri III). Jean-Luc Reichmann a aussitôt réagi en s'amusant de la bourde de la production: "Nom de Dieu… Mais qu’est-ce qu’il dit? Il est en train de mettre toute la production au chômage!" "Paul, on dit toujours la vérité", a encore dit l'animateur. "Je dis toujours la vérité. Et là je suis sûr et certain que c’est une erreur.", lui a lancé le jeune homme.

Beaucoup de courage

La mère, Sophie, est intervenue la semaine dernière dans l'émission pour évoquer le handicap de son fils: "Ce qui est difficile à appréhender, c'est qu'il s'agit d'un handicap invisible", explique-t-elle. "Les personnes atteintes n'arrivent pas à décrypter les codes sociaux: la politesse, le rapport à l'autre... tout ce qu'on apprend dans la prime enfance de façon instinctive n'est pas acquis." Pendant le tournage, Paul fait preuve de beaucoup de courage, ajoute-t-elle:

"Quand vous appréhendez un environnement, vous avez deux ou trois informations qui vous arrivent, alors que les personnes ayant le syndrome d'Asperger vont avoir des millions d'informations en même temps, ce qui fait qu'ils se sentent complètement agressés", poursuit sa mère. "Paul a eu ce courage d'aller contre toutes ses angoisses: les lumières, le public, les yeux fixés sur lui, le bruit, la musique... c'est autant d'agressions qui sont difficiles à supporter pour lui."