Jean-Pierre Foucault quitte <em>Qui veut gagner des millions?</em>: "J'ai proposé à TF1 de passer le relais"

L'animateur présente son dernier numéro du jeu ce samedi sur TF1, avant que Camille Combal ne reprenne les manettes. Il se confie sur ce remplacement dans les colonnes du Point. 
Jean-Pierre Foucault et Camille Combal, son successeur aux manettes de
Jean-Pierre Foucault et Camille Combal, son successeur aux manettes de "Qui veut gagner des millions" TF1

Jean-Pierre Foucault, présentateur historique de l'émission Qui veut gagner des millions?, s'apprête à abandonner les commandes du jeu. L'animateur présentera ce samedi soir à 21 heures son dernier numéro du programme, avant que Camille Combal ne reprenne le flambeau le 26 janvier prochain. Un départ qui émane du présentateur de 71 ans lui-même, comme il le confie au Point.

Jean-Pierre Foucault rappelle que TF1 a décidé d'arrêter Qui veut gagner des millions? il y a trois ans: "Quand il y a deux mois, on m'a proposé de refaire l'émission, j'ai dit aux dirigeants: 'Attendez, je ne veux pas être en désaccord avec moi-même et faire comme ces chanteurs qui font trois galas d'adieu par an.' Et j'ai proposé à TF1 de passer le relais à un nouvel animateur."

"Je m'identifie à Camille Combal"

Le choix de son successeur s'est porté sur Camille Combal, ancien chroniqueur de TPMP. Une décision qui ravit Jean-Pierre Foucault:

"Je lui trouve beaucoup de qualités. Je m'identifie à lui: il fait de la radio au quotidien, il est méditerranéen - ce qui a mes yeux est une énorme qualité - et il est extrêmement sérieux et rigoureux dans son travail."

"Il va trouver sa place"

L'ancien animateur de Sacrée soirée estime que Camille Combal a "dépoussiéré le concept" de Danse avec les stars: "Dans Qui veut gagner des millions?, il va trouver sa place et pas remplacer Jean-Pierre Foucault", prédit-il. 

En enregistrant sa dernière (à laquelle son successeur participera en tant que candidat), Jean-Pierre Foucault assure ne pas avoir "eu l'émotion qu('il) craignait de ressentir": "Quand j'ai passé le relais à Camille, je m'attendais à un petit pincement au cœur et je ne l'ai pas eu." Peut-être parce qu'il ne quitte qu'un programme, et pas la télé: "Je vais continuer les Miss et la Française des jeux."