Chantal Goya a refusé de participer à la nouvelle version du <em>Jeu de la vérité</em> de Patrick Sabatier

Plus de trente ans après son passage dans l'émission de Sabatier, la chanteuse a refusé l'invitation de l'animateur, qui voulait s'excuser.
Chantal Goya en 2008
Chantal Goya en 2008 François Guillot / AFP

De retour ces jours-ci avec une reprise de son spectacle Le Soulier qui vole, la chanteuse Chantal Goya se confie longuement dans Le Parisien avec son mari Jean-Jacques Debout. Elle évoque en particulier sa célèbre intervention du 13 décembre 1985 au Jeu de la Vérité

"L’émission était un piège", affirme-t-elle. "Il était l’animateur numéro 1 à l’époque et il voulait faire du buzz en flinguant Chantal, avec une fausse institutrice", assure de son côté son mari.

Ce soir-là, la chanteuse avait en effet été violemment prise à partie par une institutrice: "Pensez-vous qu’il soit nécessaire de paraître une toute petite fille aux yeux des enfants que vous confinez dans un système abêtissant?", lui avait lancé cette dernière.

"Jamais de la vie!"

La réponse de Chantal Goya ne s'était pas fait attendre. Jugée maladroite, sa réaction dans cette émission à succès (plus de 15 millions de téléspectateurs) a contribué au déclin de la chanteuse. Patrick Sabatier a depuis voulu s'excuser. Sans succès:

"Récemment, Sabatier m’a contactée pour m’inviter dans sa nouvelle version du Jeu de la vérité pour s’excuser. Jamais de la vie!", a-t-elle indiqué dans Le Parisien.

Annoncé pour mi-janvier, le nouveau Jeu de la Vérité, baptisé désormais Vendredi vérité, sera diffusé à partir du 15 février sur C8.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable