La méthode de Marie Kondo sur Netflix, entre rangement des placards et thérapie de couple

Marie Kondo, la prêtresse japonaise du rangement, officie désormais sur Netflix. Volant au secours de familles américaines, elle résout bien plus que problèmes d'encombrement.
Marie Kondo
La star Japonaise du rangement, Marie Kondo, dans l'émission de téléréalité "L'art du rangement avec Marie Kondo sur Netflix". Netflix

Sa mission, répandre la joie en vidant les placards. Marie Kondo, gourou nippone du rangement, auteure du best-seller La magie du rangement - Plus de 8 millions d’exemplaires, dans 40 pays et 35 langues - a donné son nom à une méthode de rangement, la méthode, KonMari. 

La Japonaise de 35 ans sévit désormais sur Netflix, dans une série de téléréalité intitulée L'art du rangement avec Marie Kondo. Elle y aide des familles américaines à faire le vide, et à retrouver un certain équilibre dans leur vie. Entre C'est du propre de M6 pour le côté rangement et Queer eye, de Netflix pour l'aspect changement de vie. Voici pourquoi les méthodes de Marie Kondo, mises en oeuvres dans l'émission de Netflix passionnent tant les téléspectateurs.  

Des méthodes simples à mettre en oeuvre

Dans chaque épisode de l'émission, Marie Kondo débarque dans une famille avec son interprète et les aide à rendre leur logement plus agréable. Elle applique les recettes développées dans son livre, qui se révèlent plutôt efficaces. A savoir, commencer par un grand rangement par le vide - en gros, évacuer tous les vêtements livres, objets dont on ne se sert pas ou plus. Puis optimiser le rangement.

Cela passe par un rangement par catégories et non par lieu (les vêtements avec les vêtements, le livres avec les livres, etc.), mais aussi par un pliage très particulier. Marie Kondo enseigne ainsi l'art de plier ses vêtements façon origami. Elle prône aussi le rangement vertical, les t-shirts se retrouvent ainsi organisés comme des livres, au garde-à-vous dans les tiroirs. Pareil pour les culottes. Les objets épars se retrouvent dans des petites boîtes. 

Dimension "spirituelle" et "étincelle du bonheur"

Mais Marie Kondo offre plus qu'une méthode de rangement, elle répand de la joie. La prêtresse des petites boîtes emballe ainsi à sa méthode dans un rituel philosophico-spirituel. On salue la maison avant d'opérer on la remercie, on se recueille en famille.

Avant de jeter - avec douceur - son vieux t-shirt Nirvana plein de trous, on le remercie pour ses services. Et on expédie à la benne tout ce qui ne déclenche pas "l'étincelle du bonheur". Pour ceux qui ne sauraient pas trop authentifier cette étincelle, pensez à ce que vous ressentez "lorsque vous portez un chiot". C'est Marie Kondo qui le dit. 

Déballage au propre et au figuré

Mais la méthode de Marie Kondo c'est bien plus qu'un simple rangement, du développement personnel. Une réflexion sur ses habitudes de consommation, sur sa vie. Ou pour certaines, carrément une psychanalyse. "Je fais clairement du shopping pour me remonter le moral", explique ainsi une retraitée envahie par une montagne de vêtements, ajoutant que c'est aussi une façon d'attaquer son mari, là où ça fait mal, au porte-monnaie".  Le déballage est au propre comme au figuré (comme le chante Eminem "I'm cleaning out my closet").

Et puis retrouver de vieux objets enfouis, fait ressurgir les souvenirs et apporte un éclairage sur sa vie actuelle, sur ce qu'est devenu son couple, sur le fait que les enfants ont quitté la maison, sur ses origines... Car le programme de Netflix est peuplé de mères épuisées par la charge mentale, de couples qui ne font plus que se côtoyer - "Il regarde la télé et je m'endors" - de parents débordés ou de personnes en deuil. L'art du rangement tourne à la thérapie familiale.