Mort du chanteur de The Prodigy, Keith Flint, à 49 ans

Le chanteur a été retrouvé chez lui ce lundi matin. Il se serait suicidé.
Keith Flint, du groupe The Prodigy
Keith Flint, du groupe The Prodigy AFP

Keith Flint, l'un des membres du groupe britannique The Prodigy, est mort. Son corps a été retrouvé chez lui ce lundi matin à Dunmow dans l'Essex. "C'est avec un grand choc et une profonde tristesse que nous confirmons le décès de notre frère et meilleur ami Keith Flint", a annoncé le groupe dans un communiqué. "Un véritable pionnier, un innovateur, une légende. Il nous manquera pour toujours".

Selon le compte Instagram officiel du groupe, le chanteur se serait suicidé.

"L'information est vraie. Je n'arrive pas à croire que j'écris cela, mais notre frère Keith s'est suicidé ce week-end. Je suis sous le choc, en colère et effondré", a écrit Liam Howlett, membre fondateur du groupe.

"Nous avons reçu une alerte concernant un homme inconscient à Brook Hill, juste après 8h10 ce lundi matin. Nous sommes arrivés et avons envoyé une ambulance et malheureusement, cet homme de 49 ans était mort. Ses proches ont été informés", a rapporté la police de l'Essex, qui a ajouté qu'une autopsie allait être réalisée dans les prochains jours mais que les causes de son décès n'étaient pas suspectes. 

Figure de la scène underground

La mort de Ketih Flint survient alors que The Prodigy a entamé une tournée internationale pour promouvoir son septième album, No Tourists, avec des étapes en Colombie et en Autriche début avril, plusieurs dates aux Etats-Unis au mois de mai et en France au cours de l'été.

Avec son look excentrique, ses cheveux colorés et hérissés, son corps tatoué et ses prestations scéniques énergiques, Keith Flint était considéré comme l'une des figures de la scène underground britannique. Son groupe d'électro-punk The Prodigy, qui a émergé dans les années 1990, a atteint le top des charts UK avec entre autres les titres Firestarter et Breathe

Mixant des éléments punks et de music dance, il avait contribué à faire de The Prodigy l'un des groupes les plus influents de la scène rave underground, après la sortie de l'album The Fat Of The Land, en 1997, qui contient notamment le hit controversé Smack My Bitch Up.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable