Jacques Dutronc évoque son absence aux obsèques de Johnny

Le chanteur se livre dans une longue interview au Parisien, publiée ce mardi. 
Hallyday et Dutronc
Johnny Hallyday et Jacques Dutronc sont montés sur scène ensemble à l'été pour la tournée des Vieilles Canailles - Bertrand Guay - AFP - Thomas Coex - AFP

La Corse, Johnny, les gilets jaunes, Françoise Hardy... Jacques Dutronc s'est confié au Parisien. Dans une interview publié ce mardi, le chanteur évoque sa vie en Corse, et explique pourquoi il ne s'est pas rendu aux obsèques de Johnny Hallyday, son ami d'enfance, avec qui il avait assuré quelques mois auparavant la tournée des Vieilles Canailles. 

"Je n’aime pas les enterrements, je ne suis même pas sûr d’aller au mien, lance-t-il avec humour. Mais si je ne suis pas allé aux obsèques de Johnny, c’est surtout parce que c’était trop loin d’ici. J’aurais été à Paris, j’y serais allé avec Eddy."

Jacques Dutronc, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell - qui s'appelait encore Claude Moine - se sont connus bien avant la célébrité, lorsqu'ils étaient adolescents, dans le quartier de la Trinité à Paris. C'est à leurs côtés que Johnny est monté pour la dernière fois sur scène, lors de la tournée des Vieilles Canailles.

"Il était tellement courageux"

"Je l’ai vu énormément souffrir, mais il était tellement courageux que j’en oubliais parfois sa maladie. Notre dernier concert à Carcassonne, où il a fait monter ses deux petites princesses, c’était très touchant", se souvient-il ainsi.  

Evoquant également l'actualité, et plus particulièrement sur les mouvements sociaux qui agitent les France, Jacques Dutronc déclare: 

"J’en ai marre de regarder les gilets jaunes, de voir des voitures cramer dans Paris. Mais je n’ai rien contre leurs revendications, au contraire, je trouve que les gens ont des choses à dire et qu’ils se tiennent plutôt bien."