Banni des ondes au Danemark, R.Kelly annonce une tournée en Australie et au Sri-Lanka

R. Kelly est accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes.
R. Kelly en concert à Chicago en mai 2016
R. Kelly en concert à Chicago en mai 2016 AFP

Accusé d'agressions sexuelles, le chanteur américain R. Kelly, champion du R&B des années 1990, est désormais banni des ondes au Danemark par le groupe qui y gère les plus grandes radios commerciales.

"Nous l'avons retiré des playlists", a déclaré ce mardi 5 février à l'AFP Tobias Nielsen, un responsable de cette compagnie privée, Bauer Media. "En tant que radio, nous sommes responsables de ceux que nous diffusons sur nos ondes. Dans ce cas, nous parlons d'agressions de mineurs et de viols".

Aux Etats-Unis, le chanteur a été banni de la ville de Philadelphie par le conseil municipal, a annoncé la conseillère Helen Gym sur Twitter: "nous rejetons un système qui réduit au silence les femmes noires et tolère la souffrance des Noirs. Nous croyons les survivants. R. Kelly n'est pas le bienvenue à Philadelphie."

De multiples agressions sexuelles

Âgé de 52 ans, Robert Kelly, de son vrai nom, avait été inculpé en 2002 pour avoir filmé des actes sexuels entre lui et une adolescente de 14 ans, mais finalement acquitté en 2008.

Il est revenu dans la tourmente avec la diffusion en début d'année d'un documentaire le mettant en cause pour de multiples agressions sexuelles, notamment de filles de moins de 16 ans. Plusieurs femmes accusent également le chanteur de s'être entouré de femmes dont il a fait ses esclaves sexuelles.

Lâchée par Sony, il annonce une nouvelle tournée

Une enquête a été ouverte à New York et plusieurs médias locaux affirment que R. Kelly fait déjà l'objet d'une enquête menée par le procureur du comté de Fulton, dont dépend la ville d'Atlanta.

La maison de disques Sony Music a mis fin au contrat qui la liait à l'interprète de I Believe I Can Fly. D'autres stars de la musique nord-américaine, de Lady Gaga à Céline Dion en passant par Chance the Rapper, ont également pris leurs distances.

Ces ennuis judiciaires n'ont pas empêché le chanteur d'annoncer, ce mardi 5 février, une nouvelle tournée mondiale l'emmenant en Australie, en Nouvelle Zélande et au Sri Lanka. Son titre: "R. Kelly, The King of R&B".