Gad Elmaleh, Black Panther, Spirou... notre sélection BD de février

Michel Lafon / Marvel / Dupuis

Chaque mois, retrouvez une sélection de BD. Au programme en août: le retour du Blond de Gad Elmaleh, des anthologies de Black Panther, une BD érotique de Bastien Vivès et une nouvelle aventure de Spirou...

5 mondes, tome 2: Le Prince de Cobalt

Gallimard 2018

Editeur américain de Pénélope Bagieu, de Lewis Trondheim et de Joann Sfar, Mark Siegel est aussi l'auteur avec son frère Alexis Siegel et les jeunes dessinateurs Xanthe Bouma, Matt Rockefeller et Boya Sun d'une ambitieuse saga de fantasy: 5 mondes. Ensemble, ils racontent le récit initiatique d’une jeune magicienne, Oona, dont les pouvoirs pourraient sauver le monde d’un grand désastre. Un an après la sortie du premier tome, Le Guerrier des Sables, le second, intitulé Le Prince de Cobalt, sort en France. Les couleurs vives et le trait rond de cette épopée adressée à la jeunesse rappellera aux lecteurs aussi bien les films du studio Pixar (Les Indestructibles) que ceux de Hayao Miyazaki (Le Château dans le ciel). 

5 mondes, tome 2: Le Prince de Cobalt, Mark Siegel & Alexis Siegel (scénario) et Xanthe Bouma, Matt Rockefeller & Boya Sun (dessin), Gallimard, 356 pages, 19,90 euros. 

>> A LIRE AUSSI - "5 Mondes", une série de SF féministe entre "Star Wars" et "Harry Potter"

La décharge mentale

Les Requins marteaux 2018

Simultanément à Lastman Stories: soir de match, Bastien Vivès sort une "BD cul", La Décharge mentale, inspirée par la BD à succès de de la dessinatrice Emma sur la charge mentale. Avec ce nouvel album, Bastien Vivès trouve aussi l'occasion de questionner une fois de plus la place de l'érotisme dans la société et de montrer que l'on peut rire de tout: "Avec ce qui se passe aujourd’hui, où la sexualité est au cœur du débat et tâchée par des problèmes très graves, je pense que, inconsciemment, j’ai besoin de montrer que l’on peut toujours rire avec ça", avait-il expliqué début février à BFMTV

La Décharge mentale, Bastien Vivès, Les Requins Marteaux, 120 euros, 14 euros. 

La Petite souriante

Dupuis 2018

La Petite souriante est sans doute le livre le plus dérangeant que vous lirez ce moi-ci. La couverture annonce déjà la couleur: on y voit des autruches patibulaires, un œil entre le bec. L'atmosphère est poisseuse, accentuée par les tons monochromes orange, violet et bleu. L'intrigue commence par un meurtre brutal: un homme assassine sa femme avec une masse avant de la cacher dans un puits. Quand l'homme rentre chez lui, horreur, l’épouse assassinée est là, souriante. Epouvanté, l'homme décide de fomenter un nouveau plan avec sa complice, la fille de la victime. 

La Petite souriante, Zidrou (scénario) et Springer (dessin), Dupuis.

Le Triomphe de Zorglub

Dupuis 2018

Le Triomphe de Zorglub, concocté par le trio Olivier Bocquet, Brice Cossu et Alexis Sentenac, n'est pas une adaptation des aventures de Spirou et Fantasio (au cinéma depuis le 21 février). L'intrigue évoque bien entendu le film et s'en moque gentiment. L'intrigue débute avec un Fantasio furax et vexé après avoir été recalé à un casting pour jouer son rôle! Le Triomphe de Zorglub est cependant bien plus que cela. Il s'agit d'une véritable aventure de Spirou et Fantasio, drôle, rythmée, surprenante où les héros inventés par Rob-Vel en 1938 doivent affronter une fois de plus leur grand ennemi Zorglub.

Le Triomphe de Zorglub, Olivier Bocquet (scénario), Brice Cossu (dessin) et Alexis Sentenac (dessin), Dupuis, 60 pages, 12 pages.

Eightball de Daniel Clowes

Cornélius

Un an après avoir publié Patience de Daniel Clowes, la maison d'édition Cornélius publie une édition augmentée d'Eightball. Imaginé entre 1989 et 2004, Eightball regroupe un mélange hétéroclite d'histoires courtes et de récits longs. On y trouve aussi bien des satires des milieux artistiques que des gags comme "Pine d'aiguille", où un jeune homme copule avec des mouches. Le dessin de Clowes est précis, clinique. Et ses histoires étranges, surréalistes, absurdes. Daniel Clowes ne laisse aucun lecteur indifférent. C'est la marque des grands. 

>> A LIRE AUSSI - Daniel Clowes: "J’espère qu’aucun enfant ne lira mon livre!"

Le retour de Carnado

Casterman 2018

Sokal, le créateur de Canardo, évoque frontalement le djihadisme dans le 25e tome des aventures de son enquêteur palmé. "Comme souvent dans Canardo, je m’inspire de la réalité", a-t-il précisé à BFMTV en septembre dernier. Selon lui, "la réactivité est l’une des caractéristiques de la BD". Dans Un Con en hiver, Sokal a "essayé de comprendre ce qui pouvait bien faire venir au djihad des jeunes". 

Il a privilégié l'humour et, dans une scène, un personnage déclare: "Si on en croit les gazettes, le djihadiste est assez collet monté". "Ce n’est pas parce que c’est une situation dramatique que l’on ne peut pas faire de l’humour avec", martèle Sokal. "Il y a un moment donné où il faut se foutre de leur gueule aussi. C’est vrai qu’ils sont un peu psychorigide. Les méchants ont aussi quelque chose de ridicule". 

A-t-il peur des conséquences que pourrait avoir sa BD? "Si l’on commence à avoir peur des djihadistes, on va mal. C’est facile de se moquer de François Hollande ou d’Emmanuel Macron: on ne risque rien. Et je pense que les terroristes ont d’autres chats à fouetter que de s’occuper de Canardo".

Canardo 25, Un Con en hiver, Sokal, Casterman, 48 pages, 11,50 euros.

Le Blond, la première BD de Gad Elmaleh

Miche Lafon

Il a côtoyé les cimes du box-office français. Il a joué avec les plus grands: Steven Spielberg, Costa-Gavras et Kev Adams. Il a aussi conquis l'Amérique, où il a rempli les salles avec son stand-up. Après avoir fait rire la terre entière, Gad Elmaleh se lance dans un nouveau défi: la bande dessinée. Un an après la sortie du Blond, premier tome d'une série dérivée de son célèbre sketch, l'humoriste et comédien revient avec un deuxième tome. 

Avant de se lancer dans cette nouvelle aventure, Gad Elmaleh n'avait pratiquement pas lu de BD: "je ne suis pas un amateur de BD. La seule BD que j’ai vraiment lue, c’est quand j’ai fait le Tintin de Steven Spielberg et qu’il m’a demandé de lire Le Secret de la Licorne", explique-t-il. 

Il ajoute: "J’ai été vachement touché quand Spoon, le dessinateur, m’a présenté les premières planches du Blond. Ça a été génial pour moi. Sur scène, j’ai toujours évoqué et décrit mes personnages, mais je ne les avais jamais vraiment vu avant.”

Le Blond, Gad Elmaleh (scénario) et Spoon (dessin), Michel Lafont, 48 pages, 10,95 euros. 2 tomes. 

>> A LIRE AUSSI - Gad Elmaleh sort une nouvelle BD: "Je n’avais aucune expérience, ça a été du pur feeling!" 

Black Panther

Panini/Marvel

Créé en 1966 en plein mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, Black Panther est désormais le héros d'un des plus gros succès de la saga Marvel. A cette occasion, l'éditeur réédite des histoires clefs pour comprendre ce personnage. Black Panther (1966-1975) propose ainsi de redécouvrir la première aventure du super-héros (dessinée par Jack Kirby et scénarisée par Stan Lee), puis de comprendre comment le scénariste Don McGregor et les dessinateurs Rich Buckler et Billy Graham ont réinventé dans les années 1970 le personnage. L'anthologie Je suis Black Panther compile quant à elle les meilleures histoires du personnage, dont ses récentes incarnations écrites par le scénariste Christopher Priest et l'écrivain Ta-Nehisi Coates. 

Black Panther (1966-1975), Panini, 260 pages, 32 euros.

Je suis Black Panther, Panini, 320 pages, 25 euros.