<em>Tanguy, le retour</em>: que devient Eric Berger, le héros de la comédie à succès d'Etienne Chatiliez?

L'acteur retrouve son personnage culte dans la nouvelle comédie d'Etienne Chatiliez qui sortira le 10 avril.
Tanguy
Affiche de Tanguy avec André Dussollier, Eric Bergé et Sabine Azéma. Téléma Productions

Il est l'emblème d'une génération, celle de jeunes adultes qui ne parviennent pas à quitter le domicile familial. Eric Berger, interprète de Tanguy, la comédie à succès d'Etienne Chatiliez, est associé à jamais à ce rôle. "C'est le jeu! Je ne suis pas blasé. Il a posé un éclairage sur ma vie", avait-il déclaré avec philosophie en 2017 à Télé 7 Jours. Les spectateurs ne seront donc pas surpris de le retrouver le 10 avril dans Tanguy, le retour

L'intrigue se déroule seize ans après les événements racontés dans le premier film. Âgé de 44 ans, Tanguy est de retour chez ses parents avec sa fille Zhu après s'être séparé de Meï Lin, son épouse. Ses parents, Paul et Edith (André Dussollier et Sabine Azéma), tentent de le réconforter sans se rendre compte que leur fils commence à reprendre ses aises...

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Depuis le succès de la comédie d'Etienne Chatiliez, l'acteur n'a pas retrouvé de rôle aussi emblématique, mais il n'est pas resté inactif pour autant:

"Après [Tanguy], comme j'ai obtenu des rôles moins voyants, certaines personnes disent: 'Pauvre vieux, ça doit être dur!' Mais je n'ai jamais cessé de tourner ou de jouer au théâtre. Je lui dois bien plus que je ne le crois. J'attends le prochain rôle qui sera aussi marquant et je suis prêt à parier qu'il portera encore un pull en V et une raie sur le côté."

"J'avais tellement le trac..."

Lorsque Tanguy est sorti au cinéma, en novembre 2001, Eric Berger était déjà un vétéran. Alors âgé de 32 ans, il travaillait depuis déjà dix ans au théâtre, à la télévision et au cinéma.

Du tournage de Tanguy, il se souvient surtout de son "trac": "J'avais tellement le trac de jouer pour un réalisateur comme lui, et avec André Dussollier et Sabine Azéma, que j'ai créé le personnage de Tanguy le nez en l'air!", rigole-t-il aujourd'hui. D'autant qu'il n'a aucun rapport avec son personnage. Né à Amiens, il n'avait qu'un rêve, quitter ses parents:

"Contrairement à mon personnage, j’avais très envie de partir de chez moi. Non pas parce que je n’y étais pas bien, mais plutôt parce que je rêvais d’indépendance et de liberté", a-t-il raconté dans France Dimanche en avril 2016.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Entre cinéma, télévision et théâtre

Alternant cinéma et télévision, Eric Berger est principalement apparu dans des comédies et des films policiers. Après avoir débuté en 1991 dans Mon père, ce héros de Gérard Lauzier avec Gérard Depardieu, il a intégré le Cours Florent, puis le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Repéré à la sortie, il devient en 1997 un des Quatre garçons pleins d'avenir de Jean-Paul Lilienfeld.

Fidèle aux réalisateurs avec lesquels il tourne, il retrouve Etienne Chatillez en 2004 dans La Confiance règne. Il joue trois fois sous la direction de Laurent Tirard (Molière, Le Petit Nicolas, Un homme à la hauteur) et deux fois avec Djamel Bensalah (Neuilly sa mère! et Beur sur la ville). Au théâtre, il a été à l'affiche du Misanthrope de Molière et de La Mouette de Tchekov.

Marié, il a deux enfants: "Je fais d’ailleurs très attention à ce qu’ils regardent à la télévision. Je veux qu’ils échappent à la publicité le plus longtemps possible et qu’ils grandissent sans être assommés par les images et les stéréotypes." Collectionneur d'instruments de musique (mandoline, ukulélé), il confie en jouer "très mal."