<em>Sang Froid</em>: pas de tapis rouge pour l'avant-première, après les propos polémiques de Liam Neeson 

Le studio Lionsgate a préféré annuler le fameux "red carpet" qui précède généralement les avant-premières de film.
Liam Neeson en octobre 2018
Liam Neeson en octobre 2018 Jared Siskin - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Pas de tapis rouge pour Sang Froid. Le studio de production Lionsgate a annulé à la dernière minute l'événement, qui devait se dérouler mardi soir en amont de la projection en avant-première du film, à New York.

Le studio n'a fait aucun commentaire officiel concernant cette décision. Mais selon une source interne citée par le (très bien renseigné) site Variety, celle-ci est directement liée à la polémique qui a explosé après des propos polémiques tenus par la star du long-métrage, Liam Neeson. 

Accusé de racisme

Dans une interview publiée dans le journal The Independent, Liam Neeson a confié avoir eu envie de tuer "un salopard noir" après avoir appris qu'une de ses amies avait été violée par un homme noir.  De nombreuses personnalités noires ont ainsi dénoncé le "racisme" du comédien.

"J'ai honte de le dire, j'ai parcouru les rues avec une matraque, en espérant être approché par quelqu'un. J'ai fait ça pendant peut-être une semaine, en espérant qu'un 'bâtard noir' sortirait d'un pub pour me chercher des noises. Comme ça j'aurais pu... le tuer. C'est horrible, horrible, quand j'y repense, d'avoir fait ça", raconte-t-il dans un entretien, réalisé dans le cadre de la promotion du film Sang Froid (Cold Poursuit).

Mardi, il s'est défendu sur le plateau de  l'émission Good Morning America sur la chaîne ABC. L'acteur a assuré qu'il n'était "pas raciste", précisant que "si elle avait dit que [son agresseur] était Irlandais, Ecossais, Britannique ou Lituanien", il aurait "ressenti la même chose".