"Mechanic Résurrection": 5 anecdotes sur Jason Statham

© Universum Film

L'acteur du Transporteur et d'Expendables sort ce mercredi 31 août son nouveau film, Mechanic Résurrection. Il s'y adonne à ce qu'il sait faire de mieux: affronter des types torse nu et réaliser des cascades incroyables. Voici cinq anecdotes à savoir sur celui qui fut champion de plongeon et vendeur de parfum avant de devenir le dernier action hero de Hollywood.

Seul Jason Statham connaît sa date de naissance

Comme pour beaucoup d'artistes, de nombreuses rumeurs circulent sur la véritable date de naissance de Jason Statham. Certaines sources indiquent que l'acteur serait né le 12 septembre 1967, à Shirebrook dans le Derbyshire. D'autres penchent pour la même date, mais en 1972, à Lewisham, ville située dans le sud-est de Londres. 

EuropaCorp

Jason Statham a intégré l'équipe britannique de natation

Avant de se reconvertir dans le cinéma, Jason Statham a passé douze ans dans l'équipe britannique de natation. En 1990, il avait encore des cheveux et participait même aux Jeux du Commonwealth à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Un reportage de la BBC à l'époque montre que Statham est meilleur acteur que plongeur. Ses prestations sont moquées par le jury, qui lui attribue la plus basse note. C'est Jason Statham qui parle encore le mieux de cette époque: "Je visitais avec l'équipe britannique les quatre coins du monde et je passais mon temps au lit avec des femmes venant de Russie".

Jason Statham a dansé en slip léopard dans un clip de techno

Avant de briller dans Le Transporteur et dans Fast and Furious, Jason Statham a débuté sa carrière cinématographique sous les meilleurs auspices. 1993. Statham ne plonge plus pour le Royaume-Uni depuis trois ans déjà. Repéré par une agence de mannequinat spécialisée dans le sport, il gagne sa vie en posant pour la marque French Connection. Mais cela n'est pas suffisant: il est contraint de suivre les traces de son père et de vendre dans la rue des faux parfums et des bijoux pour boucler ses fins de mois. 

A la même époque, Jason Statham apparaît dans quelques clips: Comin' On des Shamen en 1993, Run to the Sun de Erasure en 1994 et Dream a Little Dream of Me des Beautiful South en 1995. Celui des Shamen est resté célèbre pour son imaginaire débridé et l'apparition de Statham: corps enduit d'huile, slip léopard, chorégraphie hasardeuse, le futur acteur de Hyper Tension y livre une prestation survoltée que personne ne peut oublier.

Jason Statham n'a pas réussi son permis de conduire du premier coup

Il est un dieu du volant dans Le Transporteur. Il a pourtant eu du mal à décrocher son permis de conduire. Selon la légende, Jason Statham a commencé à apprendre à conduire à l'âge de 15 ans avec son père. "J'ai raté le test deux ou trois fois", a-t-il déclaré lors d'un passage au Tonight Show de Jay Leno. "Je conduisais pour me rendre au test, je le ratais, et je revenais en voiture chez moi". Du Jason Statham tout craché. 

Aujourd'hui, en souvenir du Transporteur, l'acteur teste des voitures pour Audi.

Jason Statham réalise ses propres cascades

Tout pour l'adrénaline. Conduire à 240 km/h dans les rues de Miami avec une moto, traverser une fenêtre tout en étant assis sur une chaise, combattre des méchants avec une hache: rien ne fait peur à Jason Statham. Comme Sylvester Stallone, son idole, ou Jackie Chan, Jason Statham réalise lui-même presque toutes ses propres cascades. Il a manqué plusieurs fois de mourir, notamment sur le tournage de The Expendables 3

Voici ses talents de cascadeur, résumés en deux vidéos coup de poing:

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter