Julie Gayet: "C'est dur de voir les extrêmes qui montent"

La comédienne Julie Gayet  s'est laissé aller à quelques confidences sur les sujets d'actualité, au micro de Patrick Simonin pour TV5 Monde. 
Julie Gayet interviewée sur TV5 Monde. TV5 Monde

Elle se confie. Un peu. Julie Gayet, de passage au festival du film francophone d'Angoulême, a répondu aux questions de Patrick Simonin pour TV5 Monde le 31 août. La comédienne et productrice y présente La Taularde, avec Sophie Marceau, qu'elle produit et dans lequel elle joue.

Si l'actrice et productrice apparaît à l'aise pour évoquer le cinéma, l'humour et l'autodérision, celle qui est présentée comme la compagne de François Hollande reste sur ses gardes quant aux questions plus politiques.

"Je crois qu'on fait beaucoup de raccourcis".

Glissant brièvement sur le terrain de l'actualité, l'actrice lâche: "C'est dur de voir les extrêmes qui montent comme ça. C'est dur de voir la peur, c'est inquiétant. (...) Peut-être que c'est les médias, que c'est la façon dont aujourd'hui on communique". Puis se ravisant, elle conclut rapidement: "Je prends peu la parole sur ça, parce que je crois qu'on fait beaucoup de raccourcis".

Interrogée sur cette phrase de Dominique Besnehard: "Ceux qui annoncent leur candidature devraient aller au cinéma pour retrouver le sens du ridicule", elle rit et lance: "Moi j'ai joué dans Dix pour cent qu'a produit Dominique Besnehard, alors je peux vous dire que le sens du ridicule... Avec JoeyStarr...".  Mais botte habilement en touche: "Moi j'aime les gens qui ont de l'humour. Beaucoup. C'est très important d'avoir de l'humour sur soi".

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable