Comment écrire des dialogues crédibles au cinéma?

BAC Films

Un chercheur américain distille dans un livre ses précieux conseils pour écrire des dialogues aussi ciselés que ceux de Michel Audiard et d'Aaron Sorkin.

Dans Le Président (1961), un député lance à Jean Gabin: "Il y a des patrons de gauche". Celui-ci rétorque aussitôt: "Il y a aussi des poissons volants, mais qui ne constituent pas la majorité du genre". Michel Audiard était passé maître dans l'art de rédiger des dialogues ciselés. Mais tous les scénaristes et dialoguistes du 7e Art ne sont pas aussi doués que l'écrivain.  

Pour s'améliorer, ils peuvent compter sur le professeur Robert McKee. Cet américain, qui enseigne à la faculté de cinéma et de télévision à l'université de Californie du Sud (USC) depuis 1983 a changé la manière dont Hollywood perçoit l'écriture des scénarios avec ses séminaires "Story" (histoire). Avant d'achever un livre consacré à la création des personnages, le chercheur vient de sortir Dialogue: The Art of Verbal Action For The page, Stage, and Screen. Il y distille ces précieux conseils.

Ceux-ci ne sont pas encourageants: "Il y a une part de talent naturel", a-t-il indiqué dans une interview accordée au site Co Create. Il poursuit: "La capacité à écrire d'excellents dialogues dépend surtout du genre et du médium pour lequel vous écrivez. Si vous écrivez pour le cinéma ou la télévision, avoir une plume poétique peut aider. Si vous écrivez un roman, en revanche, vous pouvez écrire sans citer les dialogues". C'est ce qu'on appelle le discours indirect libre. Jusque là, rien de nouveau sous le soleil. 

Savoir tendre l'oreille

Selon Robert McKee, "la plupart des bons scénaristes sont silencieux lorsqu'ils suivent une conversation. Ils sont là pour s'approprier la vie. S'ils sont bavards, agressifs, extravertis, ils ont tendance à ne pas écouter les gens et, en conséquence, ils écrivent uniquement des dialogues de la même manière dont ils parlent. Les bons scénaristes sont souvent des gens patients qui sont toujours en train d'enregistrer, il y a toujours un petit dictaphone dans l'esprit de chaque bon scénariste qui observe la vie qui l'entoure". Michel Audiard avait l'habitude de s'inspirer de ce qu'il observait dans la rue et dans les cafés. 

Warner Bros. Pictures

Réécrire de mauvais dialogues

"L'homme sage apprend de ses erreurs. L'homme plus sage apprend des erreurs des autres", a un jour écrit Confucius. C'est aussi l'avis de Robert McKee. "Les mauvais écrits peuvent être plus utiles que les bons travaux. Le premier jet de ce que vous écrivez n'est jamais votre meilleure oeuvre. Vous devez trouver une manière de sublimer ce que vous avez écrit. L'une des meilleures méthodes pour apprendre cela est de se procurer de mauvais dialogues et de les réécrire". En toute modestie, le chercheur a appliqué dans son livre cette méthode à Gladiator, le péplum avec Russell Crowe. 

Walt Disney Studios

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter