Yvelines: un policier se jette à l'eau et sauve in extremis une nonagénaire de la noyade

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles la nonagénaire, domiciliée dans une maison de retraite voisine, a pu tomber dans le fleuve en pleine nuit. 

Google Street View

Un gardien de la paix s'est jeté dans la Seine au niveau de Croissy-sur-Seine (Yvelines) vendredi soir, alors qu'il faisait nuit noire, pour sauver une vieille dame de la noyade, rapporte Le Parisien.

Ce sont deux cyclistes qui alertent les secours aux alentours de 22 heures ce soir-là, après avoir entendu des gémissements en provenance de la berge, en contrebas. Trois gardiens de la paix de Saint-Germain-en-Laye sont alors dépêchés sur place. À la lumière de leur lampe torche, ils aperçoivent un corps agrippé à une branche.

L'un des policiers, un ancien militaire de 33 ans, se jette immédiatement à l'eau. "Le courant était très fort et me poussait au milieu du fleuve. J’ai été contraint de m’accrocher aux branchages pour arriver jusqu’au corps, dont seule la tête sortait de l’eau", raconte-t-il au quotidien parisien.

"A bout de force et tétanisée"

Le gardien de la paix parvient finalement à atteindre l'endroit où se trouve la victime, une vieille dame "à bout de force et tétanisée", qu'il aide à regagner la terre ferme. En hypothermie, la nonagénaire a été placée sous une couverture de survie puis transportée au centre hospitalier de Poissy. Ses jours ne sont désormais plus en danger.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances dans lesquelles cette dame âgée, qui vit dans une maison de retraite de la ville, a pu tomber dans le fleuve à une heure si tardive. 

Pour évoquer son geste héroïque, le policier confie, modeste: "Sur le coup, on ne pense à rien: on fait le job et c’est tout. C’est après que l’on prend conscience que l’on a sauvé quelqu’un".