Val-de-Marne: les cafetiers étaient en fait des faussaires réputés

Il est actuellement difficile d'estimer le nombre de faux documents édités par ce couple condamné à de la prison. 
Val-de-Marne: les cafetiers étaient en fait des faussaires réputés
Google Street View

Au-dessus de tout soupçon, et pourtant...

Propriétaires du café de la Mairie à Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne, un couple de cafetiers d'origine brésilienne a été interpellé par les policiers pour avoir mis en place un réseau de faux papiers.

Pour cela, rapporte Le Parisien, les faussaires avaient investi dans du matériel de qualité: plastifieuse, imprimante etc... Mais malgré ce commerce florissant, c'est une source anonyme qui a contacté les autorités.

Lors d'une perquisition effectuée en février dernier, "des faux documents administratifs, un faux permis de conduire portugais, un téléphone dédié au business et 1.000 euros en liquide" avaient été retrouvés. 

En revanche, il est bien difficile d'estimer le nombre de faux documents édités depuis la mise en place de ce trafic.

Déjà condamnée pour des faits similaires

Devant le tribunal, les deux interpellés ont expliqué s'être lancés dans cette aventure afin de payer le fauteuil roulant du mari, lourdement handicapé depuis un accident survenu il y a quelques années. 

Un argument qui a eu bien du mal à convaincre la justice, d'autant plus que l'organisatrice de ce réseau était déjà connue des autorités pour des faits similaires.

Cette dernière a été condamnée à trente mois de prison avec mandat de dépôt. Son conjoint a écopé de 18 mois avec sursis.

Un troisième homme, d'origine cap-verdienne, qui était chargé d'informer de potentiels clients, a quant à lui été condamné à un an de prison avec aménagement de peine (port de bracelet électronique).