Un homme contacte 43 fois en deux heures la gendarmerie pour parler à son... fils

Pixnio

L'homme n'était pas inconnu des services de gendarmerie. Il avait déjà appelé 54 fois en septembre et une patrouille s'était déplacée.

Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 décembre, entre 23 heures et 1 heure du matin, le standard de la gendarmerie de Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor a été pris d’assaut par un homme. La raison de ces appels intempestifs? L'individu avait besoin de parler à son fils. En tout, l'homme a appelé 43 fois la gendarmerie. L'homme s'est montré "menaçant et insultant" envers les officier, explique un message Facebook des gendarmes des Côtes d'Armor

Selon le même message, l'homme n'était pas inconnu des services de gendarmerie. En septembre, l'homme avait en effet déjà appelé 54 fois et une patrouille s'était déplacée. La gendarmerie rappelle à l'occasion de ce fait divers que "le 17 est un numéro d’appel d’urgence: tout appel malveillant, qui nous détourne inutilement de notre mission de sécurité, est susceptible de poursuites judiciaires".