Relaxe de Jawad Bendaoud qui avait logé des jihadistes du 13-Novembre

Initialement, quatre années de prison avaient été requises contre le jeune homme. 
Relaxe de Jawad Bendaoud qui avait logé des jihadistes du 13-Novembre
SFR News

Ouvert depuis maintenant trois semaines, le procès du présumé logeur des terroristes Jawad Bendaoud s'est soldé par le relaxe de ce dernier. Quatre années de prison avaient pourtant été requises contre l'homme par le procureur du tribunal correctionnel de Paris.

Pendant plusieurs jours, la défense de Jawad Bendaoud avait étonné les observateurs. Le suspect se perdait dans de longues explications sans fin, et n'hésitait pas à s'en prendre aux avocats et à ses présumés complices. 

De leur côté, Mohamed Soumah et Youssef Aït-Boulahcen ont respectivement été condamnées à 5 ans de prison et quatre années dont une avec sursis pour recel de malfaiteurs terroristes et non dénonciation de crime terroriste. Le mandat de dépôt n'a pas été demandé.

>> A LIRE AUSSI - Procès de Jawad Bendaoud: les propos ahurissants des logeurs des terroristes

>> A LIRE AUSSI - Quatre ans de prison requis contre Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech"