Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

Pixabay CC gws2020live

La tradition d’offrir un brin de muguet le 1er mai remonte à la Renaissance. Mais pourquoi cette fleur et pas une autre? 

Le 1er mai est, à la fois, le jour de la fête du travail, des revendications sociales et la journée où l’on offre du muguet à ses proches. Son parfum entêtant, ses petites clochettes blanches et son vert tendre font du muguet une fleur porte-bonheur que l’on peut se procurer à chaque coin de rue. Mais d'où vient cette coutume?

Une fleur offerte aux dames de la cour

En France, la tradition du muguet du 1er mai remonte à la Renaissance.  En 1560, le jeune Charles IX reçoit un brin porte-bonheur cueilli par le chevalier Louis de Girard de Maisonforte dans son jardin à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Charmé par cette initiative, Charles IX devenu roi en 1561, décide alors d’en offrir tous les 1er mai aux dames de la cour. La coutume se propage ensuite rapidement dans tout le royaume.  

Un artiste populaire relance la tradition

Le 1er 1895, le chansonnier toulonnais Félix Mayol (auteur de Viens poupoule en 1902) arrive à Paris. A la gare, son amie Jenny Cook lui offre un bouquet de muguet. Le soir même, il porte quelques brins à la boutonnière de sa veste pour son tour de chant parisien. Le premier concert est un succès, Mayol décide alors de ne plus se séparer de sa fleur fétiche. Artiste populaire de l’époque, il aurait permis de relancer la tradition. Depuis 1921, le muguet de Mayol est d’ailleurs devenu l’emblème du Rugby Club Toulonnais.

Les grands couturiers en offrent à leurs clientes

A la Belle Epoque, les grands couturiers français offrent à chaque 1er mai des brins de muguet à toutes les femmes, aussi bien à leurs clientes qu’aux petites mains. Séduites par l’idée, les couturières en offrirent par la suite à leurs clientes tous les 1er mai. 

Pétain instaure la "fête du Travail" le 1er mai et le muguet remplace l’églantine

Il faut attendre le régime de Vichy pour que le 1er mai soit aussi associé à la fête du travail. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme "la fête du Travail et de la Concorde sociale". L’églantine rouge, symbole de la journée internationale des travailleurs après 1891, trop connotée à gauche, est remplacée par le muguet.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter