Il appelle les gendarmes pour signaler qu'on lui a volé son cannabis

Les gendarmes ont reçu un appel étonnant de la part d’un habitant de Ribérac, en Dordogne.

Pexels

Il fallait oser. La brigade de proximité de Ribérac, l'ancienne sous-préfecture de Dordogne, a été contactée le 1er mars dernier pour un cambriolage survenu chez un habitant de la commune. Mais cette fois, le vol ne porte pas sur des bijoux ou du matériel high-tech. L’objet du larcin est… du cannabis.

Comme le raconte la gendarmerie sur son compte Facebook, "les gendarmes, toujours prêts à mener des investigations, se présentent rapidement chez le requérant".

Sur place, les militaires procèdent à une perquisition et retrouvent du "produit oublié par les cambrioleurs et une chambre de culture".

Le matériel a bien évidemment été saisi et la "victime, devenue auteur" a reçu une convocation en justice. Le voleur est, quant à lui, toujours recherché et "peut bien sûr se présenter à la gendarmerie", ironisent les forces de l’ordre sur Facebook.