Nîmes: un suspect arrêté dans l'affaire des 60 voitures vandalisées

34 véhicules ont été incendiés et 26 autres dégradés dans la soirée de samedi à Nîmes.
Illustration - Wikimedia Commons

Un homme a été interpellé dimanche et placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte après la dégradation d'une soixantaine de véhicules, incendiés ou endommagés, au cours de la nuit précédente, a-t-on appris de source policière.

Au total, 34 véhicules ont été incendiés et 26 autres ont eu, soit des vitres brisées, soit des pneus crevés dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier nîmois de Gambetta, a précisé la direction départementale de la sécurité publique du Gard.

Un homme a été arrêté et placé en garde à vue dimanche après-midi, a-t-on indiqué de même source, sans plus de précision. Sa garde à vue était toujours en cours lundi.

"Véhicules incendiés à #Nîmes: 1 suspect interpellé par @PoliceNationale #Gard et placé en GAV (garde à vue, ndlr)... à suivre", a de son côté confirmé sur son compte Twitter le procureur de la République Erick Maurel.