Natation : Florent Manaudou fait son grand retour

Dans un entretien exclusif accordé à L'Équipe, Florent Manaudou annonce son retour à la compétition.

 Natation : Florent Manaudou fait son grand retour
Dans un entretien exclusif accordé à L'Équipe, Florent Manaudou annonce son retour à la compétition. RMCSPORT

"Ça fait de longs mois que je réfléchis. J'ai envie de reprendre la compétition. Depuis quelque temps, ça me manque et de plus en plus". C'est ainsi que Florent Manadou a annoncé dans le journal L'Équipe replonger dans les bassins, après trois années loin de l'eau.

Plus de deux ans après avoir annoncé qu'il mettait sa carrière entre parenthèses, le Français a affirmé vouloir revenir à la compétition en vue des Jeux 2020 de Tokyo. "J'ai pris beaucoup de plaisir à faire les choses que j'avais envie de faire depuis longtemps, que je ne pouvais pas faire quand je nageais. je me suis éclaté au Hand, éclaté à faire un peu de cinéma. Mais un discutant avec mes proches, mes anciens coaches, je me suis lancé un challenge : me relancer dans la compétition. Je veux me réentraîner, prendre du plaisir là où je n'en avais plus aux Jeux de Rio", explique le champion olympique du 50m à Londres en 2012.

Au cours de l'entretien, il révèle que l'une des premières personnes à avoir été au courant de son retour était sa sœur, Laure Manaudou, championne olympique du 400m nage libre à Athènes en 2004.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

La retraite du nageur n'aura donc pas duré très longtemps. Âgé de 28 ans, Florent Manaudou avait annoncé en septembre 2016 "mettre en parenthèses" sa carrière de nageur pour se projeter dans sa seconde passion : le handball. D'ailleurs, il s'était inscrit dans l'équipe de Nationale 2 d'Aix-en-Provence. "L'adrénaline a toujours été quelque chose que j'aimais. Au handball, il y avait davantage le côté jeu. En natation, je m'entraîne pour être le meilleur du monde, pour arriver sur une finale de Jeux olympiques, avoir le stress et détester la défaite. C'est quelque chose que j'avais moins au hand. C'est pour tout ça que j'ai envie de recommencer", dit-il en se projetant sur Tokyo 2020 et surtout 2024 à Paris.

Mais aujourd'hui, l'heure semble être venue de revenir à ses premiers amours, la natation, avec prudence. "Bien sûr qu'il y aura des attentes quand on verra les premiers temps que je fais. Je prendrai les choses comme elles viennent. J'espère que je vais nager très vite. Mais même moi, je ne sais pas de quoi je suis capable", a avoué le quadruple champion du monde en grand bassin.