Nantes: une relique d'Anne de Bretagne volée dans un musée

L'objet, d'une valeur inestimable, avait échappé de peu à une destruction lors de la Révolution française. 
Nantes: une relique d'Anne de Bretagne volée dans un musée
GUILLAUME SOUVANT / AFP

C'est dans la nuit de vendredi à samedi passée qu'une partie du patrimoine historique français a été dérobé au sein même du musée Dorbée de Nantes. 

Comme le rapporte Presse Océan, le ou les cambrioleurs sont en effet parvenus à faire main basse sur l"écrin du cœur d'Anne de Bretagne, " une pièce d’orfèvrerie exceptionnelle réalisée en or en 1514."

En plus de cette relique, une statue hindoue dorée ainsi qu'une ensemble de monnaei d'or ont disparues. 

Une plainte a bien entendu été déposée par la direction du musée et une enquête a été ouverte. 

Comme l'explique Philippe Grosvalet, président du Département, l'objet a une valeur inestimable: "Les cambrioleurs s’en sont pris à notre patrimoine commun. [...] La reine Anne, duchesse de Bretagne, avait souhaité que son cœur soit inhumé auprès de ses parents. Sauvé de la fonte après la Révolution, il est conservé au musée Dobrée depuis 1886."