Mystérieuses disparitions de boîtes aux lettres dans le Nord de la France

Pixabay/Janekvorik
Les boîtes aux lettres jaunes de La Poste disparaissent dans plusieurs communes du département du Nord. La gendarmerie et La Poste enquêtent mais l'identité du ou des voleurs reste inconnue. 

Depuis fin septembre, neuf boîtes aux lettres ont disparu dans le département du Nord, rapporte La Voix du Nord. Le quotidien a enquêté sur ces disparitions mais jusqu'ici le mystère demeure. On sait pour l'instant que La Poste a été victime de larcins, tout comme des particuliers. "On a déjà été victime de vols ponctuels, mais jamais d’une telle série!", se désole la direction régionale de l'entreprise.

La Poste a également rapidement dissipé le doute: non, elle n'est pas responsable de ces vols, bien qu'elle reconnaîsse "avoir entrepris depuis dix ans un discret 'nettoyage' de son parc de boîtes jaunes pour supprimer les moins utilisées", explique La Voix du Nord. L'entreprise assure qu'elle aurait bien évidemment informé les villes et les usagers concernés avant d'enlever les boîtes aux lettres. 

Un gang de voleurs de boîtes aux lettres

La Poste privilégie la piste d'un gang de voleurs de boîtes aux lettres. La gendarmerie, quant à elle, préfère ne pas s'exprimer sur le sujet. Elle pense cependant que le courrier n’intéresse pas le ou les voleurs. Des "plis éparpillés" ont en effet été retrouvés dans une des communes touchées. Le mobile pourrait être en réalité la revente de boîtes aux lettres. Celles-ci se vendent en effet plus de 150 euros en ligne. 

Selon La Voix du Nord, le vol de boîtes aux lettres "est passible de 3 ans de prison et la violation du secret de la correspondance (qu’il s’agisse d’une facture ou d’une lettre d’amour…) d’un an et de 45.000 euros d’amende".