Météo : à quoi s'attendre pour le reste du mois d'août ?

Après des mois de juin et juillet affichant des températures record et une première quinzaine d'août avec un mercure en berne, à quoi faut-il s'attendre pour le reste du mois ?
Météo : à quoi s'attendre pour le reste du mois d'août ?
Après des mois de juin et juillet affichant des températures record et une première quinzaine d'août avec un mercure en berne, à quoi faut-il s'attendre pour le reste du mois ? BFMTV

On a plutôt l'habitude de dire "après la pluie, le beau temps", mais cet été 2019 nous prouve une fois encore qu'il est hors normes. Après le beau temps : la pluie ! Si en juin et en juillet, les vacanciers ont pu profiter de températures très élevées (voire trop élevées), et d'un ensoleillement exceptionnel, pour les aoûtiens, c'est une autre affaire.

En ce début de semaine, les vacanciers sont privés de soleil sur une grande partie de la France. Et ça ne devrait pas aller en s'arrangeant. Si jeudi, le soleil sera de retour, les nuages devraient prendre d'assaut le ciel en ce weekend du 15 août.

"On est dans une configuration de régime océanique. Les dégradations viennent de l'Atlantique et traversent la France. Dans ce type de situation, des perturbations pluvio-orageuses se forment depuis l'Espagne, les Pyrénées et remontent jusqu'au nord-est", explique Pascal Scaviner au micro de BFMTV, responsable du service prévision de La Chaîne Météo.

"Pas de beau temps durable"

La pluie et les orages sont particulièrement attendus dans les Pyrénées, dans le Nord et le Centre-Est. En Nouvelle-Aquitaine, les nuages domineront cette deuxième moitié d'août.

"Le temps qu'on a eu ces dix derniers jours va dominer pour les prochaines semaines. Ce sera un temps mitigé sur l'ensemble du territoire et très changeant. On n'envisage pas de période de beau temps durable", regrette le prévisionniste.

Toutefois, le tableau n'est pas complètement gris ! Dans le sud-est de l'Hexagone, le temps sera beaucoup plus versatile, grâce au Mistral et à la Tramontane. De forte chaleurs pourraient être de nouveau enregistrées. Du côté de la capitale, le mercure ne devrait pas dépasser les 25 degrés, tandis que la Bretagne regagnera ses normales de saison avec une moyenne de 20°C à Brest et 24°C à Rennes. Définitivement, selon Pascal Scaviner, "on ne peut pas dire que ça soit un très beau mois d'août".

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable