Manifestation du 22 mars: des syndicats de la RATP appellent à la grève

Les agents de la RATP devraient rejoindre les cheminots dans la rue le jeudi 22 mars. La CGT RATP a déposé un préavis de grève ce mardi et d'autres syndicats devraient suivre.
Les agents de la RATP sont appelés à rejoindre les cheminots le 22 mars. Ici, une rame du RER B à la station Châtelet-Les-Halles, le 8 mars 2016 à Paris. afp.com/Geoffroy Van der Hasselt

Les transports parisiens seront perturbés le 22 mars, jour de la manifestation nationale des cheminots et de la fonction publique en général. La CGT RATP a déposé un préavis de grève ce mardi, selon un document publié sur son site. Pour dire son "refus de voir remettre en cause le service public dans ses missions", le syndicat "appelle les agents à se mobiliser, à cesser le travail le jeudi 22 mars", annonce le préavis de grève.

Dans les prochains jours, l'UNSA RATP devrait emboîter le pas à la CGT RATP, tandis que SUD RATP appelle également à sortir "dans la rue avec les cheminots", rapporte Le Parisien. Le quotidien précise que les prévisions de trafic en Île-de-France devraient être connus la veille de la journée de mobilisation.

Martinez évoque une probable "grève reconductible"

Ce mardi, la CGT, premier syndicat de la SNCF, a remis au Premier ministre Édouard Philippe son propre rapport sur l'entreprise ferroviaire, un contre-projet destiné à "réorienter les décisions du gouvernement", qui veut notamment supprimer le statut des cheminots. Après avoir été reçu, le secrétaire général Philippe Martinez a regretté que le Premier ministre "considère notre projet légitime" tout en refusant de "changer sa méthode, c'est-à-dire qu'on discute d'un côté et qu'on avance de l'autre".

Jeudi, les syndicats diront, après une réunion en intersyndicale (CGT, Unsa, SUD, CFDT), s'ils lancent une grève et quand. Les quatre syndicats représentatifs, rejoints par FO, appellent déjà à manifester le 22 mars.

"Il est très probable qu'on ressorte avec une annonce de grève reconductible si" mercredi et jeudi le gouvernement et la direction de la SNCF "confirment leur projet", a ajouté de son côté le secrétaire général de la CGT Cheminots, Laurent Brun, qui participait au rendez-vous avec Édouard Philippe.