Manche: un handicapé mental arnaqué de 50.000 euros par sa banquière

La conseillère bancaire a profité de la faiblesse de son client pour lui soutirer plusieurs dizaines de milliers d'euros. 
Manche: un handicapé mental arnaqué de 50.000 euros par sa banquière
Flickr

Une conseillère bancaire d’Avranches dans la Manche a été condamnée à 18 mois de prison dont un an ferme et à une interdiction d’activité professionnelle de cinq ans. En cause, des faits qui se sont déroulés entre 2005 et 2014. 


Alors qu’elle s’occupait des comptes d’un homme handicapé mental, elle n’a pas hésité à retirer de l’argent de son compte à des fins personnelles. Le client, qui n’était pas placé sous tutelle, touchait 1.600 euros par mois, souligne La Manche Libre.  

Au bout de plusieurs années de ce manège, c’est la famille de la victime qui s’est rendu compte de la supercherie. Il faut dire que de 2005 à 2010, seuls 500 euros par mois étaient retirés du compte bancaire. Les proches portent plainte et, au total, les enquêteurs vont estimer le préjudice à près de 55.000 euros. Si aucune preuve tangible ne vient étayer la piste de la conseillère bancaire, de lourds soupçons pèsent sur elle à ce moment de l’enquête. 

De gros retraits interpellent la famille de la victime

Placée en garde à vue en octobre 2012, elle va d’ailleurs dans un premier temps nier en bloc les accusations portées à son encontre. Selon elle, la mère de l’homme handicapé était toujours présente lors des virements et retraits importants. Une version vite démentie puisque cette dernière était hospitalisée aux dates correspondantes.

Devant le juge, la conseillère va de nouveau nier. Finalement, les sommes déposés sur son compte personnel et qui correspondaient aux sommes retirées de celui de la victime vont terminer de convaincre la cour. La prévenue purge actuellement sa peine.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter