Lyon: le commissariat de police visé par un chasseur de pigeons

Un quinquagénaire, auteur des tirs, s'est rendu de lui-même aux policiers afin de livrer cette surprenante version de l'histoire. 
Lyon: le commissariat de police visé par un chasseur de pigeons
Philippe Huguen / AFP

Le week-end passé, un commissariat lyonnais du quartier Part-Dieu est resté en alerte rouge. Des gardiens de la paix ont en effet remarqué de petits impact de balle sur les vitres du bâtiment, ainsi que sur une voiture de fonction dont plusieurs vitres ont volé en éclat. 

A proximité des impacts, de petits projectiles métalliques ont été découverts, sans pour autant que leur origine soit connue. 

Au fil de la journée de samedi, de nouveaux impacts apparaissent et les policiers, qui prenaient déjà l'affaire très au sérieux, sont de plus en plus inquiets. 

Le fin mot de l'histoire, c'est un homme de 56 ans, qui s'est présenté de lui-même au commissariat, qui va le donner. Ce dernier va en effet expliquer aux agents, effarés, avoir utilisé une fronde à billes métalliques pour... chasser les pigeons. Toujours selon sa version de l'histoire, les nombreux impacts seraient en fait accidentels. 

Le dossier a été transféré au parquet lyonnais rapporte Le Progrès.