Le ''bisou magique'' des parents aurait de réelles propriétés curatives

Le "bisou magique" des parents aurait de réelles propriétés curatives
Oleg Kirillov / Flickr
Une substance présente dans la salive aurait de fortes vertus cicatrisantes. 

Dans un geste souvent plus réconfortant qu’autre chose, le premier réflexe des parents lorsque leurs enfants se blessent est de prodiguer un "bisou magique". En d’autres termes, un baiser censé calmer la douleur. Et pourtant, selon une étude publiée le 7 août dernier par la Federation of american Societies For Experimental Biology, ces derniers auraient réellement une propriété curative. En effet, la salive humaine aurait la propriété de stimuler le temps de guérison.

Selon les résultats de l’étude repris par le site Parents, l’histaine-1, un peptide antimicrobien très présent dans la salive aurait une très forte incidence sur les réactions des vaisseaux humains, dont l’angiogenèse (le processus de croissance de nouveaux vaisseaux). C’est pour cela que les plaies à l’intérieur de la bouche ont tendance à soigner plus rapidement que sur le reste du corps.

Ainsi, la cicatrisation des blessures chez les enfants serait favorisée par l’application de salive. "Plus précisément, l'histatine-1 a favorisé le contact et la propagation des cellules de la peau, ainsi que la migration dans les tests de fermeture de la plaie", explique le professeur Torres, en charge des travaux.

Ces constatations ouvrent de nouveaux horizons pour la médecine: "Nous croyons que l'étude pourrait aider à concevoir de meilleures approches pour améliorer la guérison des plaies dans les tissus autres que la bouche".

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter