Ivre, il sauvé de la noyade par les gendarmes qui le pourchassaient

AFP

Coincé dans l'habitacle de son fourgon, l'homme a eu beaucoup chance "au vu de son état éthylique", note La Dépêche.

Un homme de 54 ans fortement alcoolisé a été sauvé de la noyade à Golfech dans le Tarn-et-Garonne par les gendarmes qui voulaient l'arrêter, rapporte La Dépêche

Cette rocambolesque aventure débute dimanche 12 novembre aux alentours de 22 heures, quand la gendarmerie voit "passer à vive allure un fourgon faisant des zigzags sur la route", explique le quotidien. 

L'homme refuse de s'arrêter et accélère pour semer les gendarmes. Ceux-ci, par prudence, préfèrent alors abandonner la poursuite "pour éviter l'accident". 

Cependant, quelques minutes plus tard, les gendarmes croisent à nouveau le fourgon. Celui-ci est alors en train de couler dans le canal. Son conducteur, coincé dans l'habitacle, n'arrive pas à s'extraire de la voiture. 

Grâce aux pompiers et à des plongeurs, l'homme est sauvé: "un véritable exploit au vu de son état éthylique", note La Dépêche

L'homme est désormais sain et sauf. Placé en garde à vue, il a été libéré lundi après-midi.