EN VIDEO - Incendies, caillassage: nouvelle nuit d'échauffourées à Toulouse entre policiers et jeunes, 18 interpellations

La tension dans le quartier du Mirail serait montée dimanche après le contrôle d'une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police.

Dix-huit personnes ont été interpellées lors d'échauffourées dans la nuit de lundi à mardi dans le quartier du Mirail à Toulouse, après de premières violences dimanche. Selon une source policière, les policiers présents dans le quartier de la Reynerie ont notamment essuyé des jets de projectiles et des tirs de mortier.

Selon Didier Martinez, le secrétaire régional du syndicat Unité SGP police-FO, les quartiers de Bellefontaine et Bagatelle, qui font partie de l'ensemble urbain du Mirail, ont été "le théâtre de scènes de violences urbaines", avec "guet-apens et mises à feu de véhicules, containers à ordures, et caillassages copieux sur les intervenants".

Aucun blessé n'est cependant à déplorer parmi les policiers. Les 18 personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour des faits de dégradation par incendie, outrage, rébellion, jets de projectiles et participation à un attroupement armé.

La tension dans le quartier serait montée dimanche dans l'après-midi après le contrôle d'une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable