EN VIDEO - Mort de Maëlys: ce que l'on ignore toujours

L'enquête n'en est qu'à ses débuts.
BFMTV

Malgré les aveux de Nordahl Lelandais sur la mort de Maëlys ce mercredi, des zones d'ombre perdurent ce jeudi. 

L'homme de 34 ans a indiqué où se situaient les restes de la fillette mais a refusé de s'exprimer sur les circonstances de sa mort, qu'il juge "accidentelle". 

Nordahl Lelandais s'en expliquera "ultérieurement". "Naturellement, l'instruction va se poursuivre", a relevé Jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble. Nordahl Lelandais "sera réentendu prochainement sur les faits et sur la manière dont la mort a été donnée puisque nous n'avons pas la réponse pour l'instant".

La découverte des restes de l'enfant, soit un os long et un crâne, va également permettre de faire progresser l'enquête.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable