EN VIDEO - La SPA lance une guerre judiciaire contre la corrida

La SPA a lancé ce lundi 6 novembre une guerre judiciaire contre la corrida en déposant plainte à Paris pour "sévices graves et actes de cruauté" envers les taureaux. Elle vise tous les acteurs de la corrida. Selon l'association, le terme "course de taureaux" n’est pas légal. 

La raison ? Cette pratique n’a rien de sportive comme peut l’être une course cycliste. Cette interprétation pourrait ainsi remettre en cause l’autorisation de la corrida en France. Ses partisans défendent par ailleurs une tradition datant du 17e siècle, qu'ils estiment "mal connue" par ses détracteurs. Selon Natacha Harry, présidente de la SPA, il n'y a rien de culturel dans le fait de "pratiquer la torture et la mise à mort d'un animal". Depuis 2015, le statut des animaux est reconnu dans le code civil comme des êtres vivants doués de sensibilité.