Doubs: des bûcherons saccagent une voie romaine vieille de 2 000 ans

En voulant traîner les troncs d’arbres qu’ils venaient de couper, les bûcherons ont endommagé une route antique qui traverse une forêt du Doubs.

Pixabay

Il n’aura fallu que quelques heures pour saccager cette voie pavée datant de l’Antiquité romaine. Une route vieille de 2 000 ans a été sévèrement abimée dans la forêt de Villers-sous-Chalamont, au cœur du Haut-Doubs, rapporte Le Parisien.

De manière inhabituelle, les bûcherons ont choisi d’emprunter ce chemin pour traîner les troncs d’arbres qu’ils venaient d’abattre. Résultat: la route a été ensevelie sous la terre et, pire encore, certains pavés ont été arrachés à divers endroits.

Un vrai crève-cœur pour les habitués qui aimaient se balader dans cette forêt. "Des parties de cette voie antique étaient relativement bien conservées, regrette l’un d’entre eux, interrogé par le quotidien francilien. C’est vraiment malheureux d’abîmer ça comme notre patrimoine."

"Cela ne se reproduira pas"

Contacté, l’ONF (Office national des forêts) qui gère l’entretien de la forêt de Villers-sous-Chalamont, estime qu'il y a bien eu une erreur humaine. "Ce sont des prestataires qui agissent sur notre ordre. Normalement, il n’est pas prévu de passer par cette voie. Cela ne se reproduira pas."

Ce passage ancestral ne faisant pas partie de la liste des monuments historiques, l’Etat ne peut pas réclamer de dédommagement. L’ONF a malgré tout assuré que le passage serait remis en état. L’organisme va également rappeler à ses prestataires qu’ils ne peuvent pas emprunter cette voie qui a traversé l’histoire de France.