Des croix gammées taguées sur des vitrines de magasins casher à Créteil

Ce mercredi, les commerçants de deux magasins casher de Créteil, dans le Val-de-Marne, ont découvert des croix gammées peintes sur leur devanture. Une enquête a été ouverte.
Cinq croix gammées ont été taguées sur des vitrines de Créteil, donnant lieu à l'ouverture d'une enquête (photo d'illustration). afp.com/CHRISTOF STACHE

Le ministère de l'Intérieur a fait part de sa "profonde indignation" après la découverte, ce mercredi, de croix gammées, taguées à la peinture rouge sur les devantures de deux magasins d'alimentation casher à Créteil, dans le Val-de-Marne.

Selon Gérard Collomb, qui s'est exprimé dans un communiqué, d'autres marques antisémites ont été retrouvées sur la porte d'accès d'un immeuble du 14e arrondissement de Paris, "dans lequel habitent des personnes de confession juive, directement visées".

Une enquête ouverte

Une source policière affirme que les commerçants de deux enseignes mitoyennes de Créteil, Hyper Cacher et Promo Stock, situées dans un centre commercial, "ont découvert les cinq croix gammées", taguées en rouge sur les rideaux métalliques de leurs commerces, à l'heure de l'ouverture. L'enquête concernant les deux enseignes a été confiée au commissariat de Créteil.

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme assure que les auteurs de ces marques antisémites "ont souhaité marquer à leur manière l'anniversaire de l'attentat antijuif" de l'Hyper Casher de Vincennes "à l'approche de la commémoration de ce crime odieux".

Le 9 janvier 2015, quatre personnes avaient été tuées par le terroriste Amedy Coulibaly, lors d'une tragique prise d'otage dans l'Hyper Casher de Vincennes.