"CouscousGate": la polémique insolite qui secoue le FN

Twitter/@K_Betesh

Les militants du FN se déchirent entre Marine Le Pen et Florian Philippot pour une histoire de... couscous.

Le Parisien l'avait annoncé en début de semaine: Florian Philippot et Marine Le Pen seraient "au bord de la rupture". Un nouvel incident, survenu sur Twitter, confirme les divisions internes du Front National. Comme l'a expliqué Buzzfeed dans un long article, une photo publiée sur le réseau social par une militante du parti "a mis le feu aux poudres". 

Mercredi 13 septembre, Florian Philippot a posé en compagnie de plusieurs membres du FN dans un restaurant de couscous situé à Strasbourg. La photo n'a pas fait l'unanimité au sein du parti. Dans les commentaires, de nombreux militants reprochent au vice-président du FN de ne pas manger des "produits du terroir". 

Dans des messages repérés par Buzzfeed, le couscous est perçu comme une "provocation". De nombreux frontistes sont "visiblement choqués qu'on puisse manger un couscous à Strasbourg", explique le pure-player.

Sur Twitter, chacun dénonce l'hypocrisie de l'autre camp. "Officiellement, ça combat la mondialisation, l'homogénéisation, etc et ça défend le terroir! Vaste blague!", lance un opposant à Philippot. 

Du tac au tac, Amélie de la Rochère, , assistante parlementaire de Philippot au Parlement européen, répond: "Vous n'avez jamais mangé de pizza de votre vie, ni d'ailleurs une seule tomate, ce fruit venu d'Amérique, et encore moins de pomme de terre?"

Florian Philippot, contacté par Buzzfeed, a dénoncé la "bêtise caricaturale" des messages de ses opposants et semble "heureux" d'avoir été soutenu par de nombreux militants FN.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter