Côtes-d’Armor: il appelle le commissariat pour une agression imaginaire parce qu’il s’ennuie

Le jeune homme de 18 ans a expliqué aux policiers qu’il avait reçu plusieurs coups de couteau. Il avait en réalité tout inventé.

AFP

L’appel d’urgence n’était rien d’autre qu’un moyen de tuer le temps pour ce jeune majeur. Samedi soir à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, le commissariat a reçu un appel inquiétant. Celui d’un Briochin de 18 ans qui affirme avoir été agressé à l’arme blanche, rapporte Le Télégramme.

Une fois sur place, les forces de l’ordre retrouvent bien la victime mais celle-ci n’a reçu aucun coup de couteau, comme dit par téléphone. Les policiers demandent alors des explications mais le jeune homme les prend de haut et assure n’avoir jamais contacté le commissariat.

Il finit par reconnaître les faits et explique qu’il a passé ce coup de fil parce qu’il s’ennuyait. Au moment de son interpellation, le jeune désœuvré se rebelle. Il sera convoqué au mois d’octobre pour dénonciation mensongère d’un délit ou d’un crime et rébellion.