"Ce petit geste qui fait de vous un gros con", le message des pompiers de l'Hérault contre les feux de forêts

Un mégot pourrait avoir embrasé 750 hectares à Saint-Cannat, dans les Bouches-du-Rhôine, ce week-end. Un geste que les soldats du feu ne veulent plus voir et ils se font entendre sur les réseaux sociaux.

Capture d'écran

L'effet papillon, ou comment un geste anodin pour quelqu'un provoque un cataclysme pour beaucoup d'autres. Un mégot mal éteint aurait fait partir en fumée 750 hectares: c'est la piste actuellement privilégiée par les enquêteurs après la stabilisation dimanche matin par les pompiers des Bouches-du-Rhône d'un violent incendie parti samedi de Saint-Cannat, près d'Aix-en-Provence.

"L'hypothèse du jet de mégot est actuellement privilégiée car le départ de feu se situe en bordure de route", a déclaré lors d'un point presse Rémy Avon, vice-procureur de la République d'Aix, rappelant que "le jet de mégot qui cause, même involontairement, un incendie de végétation, est puni par la loi d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende".  

>> A LIRE AUSSI - EN VIDEO - Incendie à Saint-Cannat: comment éviter les reprises de feux

700 pompiers mobilisés

L'incendie, qui n'a pas fait de victime et s'étendait dimanche matin sur presque 7 km de long, a parcouru 750 hectares et engendré d'impressionnantes fumées, visibles jusqu'à Marseille. Dans la journée de samedi et au cours de la nuit, le sinistre a mobilisé jusqu'à plus de 700 pompiers, 200 véhicules, des hélicoptères bombardiers d'eau et des Canadairs --les moyens aériens ont repris leurs rotations dimanche matin après avoir dû s'arrêter à la tombée de la nuit.

Dans un message publié sur Facebook, les pompiers de l'Hérault ont livré une analyse brute et sans équivoque: on peut y découvrir une voiture sur une route, près d'un champ, un mégot jeté négligemment et encore allumé avec le message en lettres capitales: "Ce petit geste qui fait de vous un gros con". 

Le SDIS 34 précise: "Soyons vigilants. Au quotidien nos sapeurs-pompiers interviennent pour des feux de végétation qui sont bien trop souvent dus à l’homme. Afin d’éviter des drames soyons vigilants, un simple mégot par la fenêtre peut entraîner une catastrophe, humaine et écologique".