Carlos Ghosn : Renault s'interroge sur le financement de son mariage

Le constructeur Renault s'interroge sur un possible abus de bien social de la part de son ancien patron.
Carlos Ghosn : Renault s'interroge sur le financement de son mariage
Le constructeur Renault s'interroge sur un possible abus de bien social de la part de son ancien patron. RMC

Le 8 octobre 2016, Carlos et Carole Ghosn célébraient leur mariage au Grand Trianon, au château de Versailles. En costumes d'époques, les invités venaient des quatre coins du monde. Aujourd'hui, ce mariage est de nouveau dans la lumière.

D'après des informations du Figaro, Renault vient d'apprendre que l'établissement public du château de Versailles avait autorisé cette location sur le contrat de mécénat, signé entre le constructeur et l'établissement en juin 2016. Mais, "il ne fait aucun doute qu'il s'agissait d'un événement totalement privé qui n'a aucun lien avec le mécénat de Renault", rapporte une source proche du dossier au quotidien. Ainsi, cette location pourrait être un abus de bien social de la part de l'ex-patron de Renault.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

"Il a été identifié qu'une contrepartie d'une valeur de 50.000 euros, dans le cadre d'une convention de mécénat signée avec le Château de Versailles, a été affectée au bénéfice personnel de Carlos Ghosn", a indiqué Renault dans un communiqué.

Ce jeudi 7 février, la marque au losange a annoncé qu'elle allait avertir la justice que son ancien dirigeant avait reçu pour son "bénéfice personnel" un versement de 50.000 euros dans le cadre d'une convention de mécénat signée avec le château de Versailles.

Le constructeur automobile "a décidé de porter ces faits à la connaissance des autorités judiciaires", a-t-il précisé après les révélations par le Figaro de cette affaire, liée selon le journal à la célébration du mariage de Ghosn Ghosn dans le château le 8 octobre 2016. Renault a ajouté que "les éléments réunis jusqu'ici nécessitent que des vérifications supplémentaires soient menées".

Une facture de la société ayant organisé le mariage indique la location a été "offerte par Versailles". Ce qui laisse penser que le cadeau a été fait directement à Carlos Ghosn.

Cette découverte entre dans le cadre des investigations lancées par Renault en interne en novembre, après l'arrestation de son ancien patron. Carlos Ghosn est emprisonné et inculpé au Japon pour abus de confiance présumé et il a démissionné de son poste de PDG de Renault, fin janvier.