EN VIDEO - Canicule: quand France 3 recommandait de boire 1,5 litre de bière par jour

Incroyable mais vrai: en août 1975, alors que la France suffoque sous le coup d'une température de 33°C à l'ombre, le JT de la troisième chaîne conseille de lutter contre la chaleur en buvant... six chopes de bière.
Capture d'écran France 3 Nord Pas-de-Calais

Depuis lundi, l'Hexagone est frappé par une vague de canicule. Face à une telle situation, les recommandations des médecins sont claires: pour affronter, au mieux, la hausse des températures, il faut s'hydrater, s'hydrater et encore s'hydrater. Comprenez, boire, au minimum, 1,5 litre d'eau par jour. Une injonction qui semble logique aujourd'hui, mais qui, visiblement, n'est pas toujours allée de soi...

Le 2 août 1975, France 3 consacre une partie de son JT à la canicule. Et oui, déjà. Le pays, et en particulier le Nord, est alors touché par une vague de températures dépassant les 30°C. Comment faire pour se rafraîchir, s'interroge le journaliste de l'antenne locale de la 3? "Tous les moyens sont bons mais le meilleur reste quand même le bain", commence-t-il, recommandant de le prendre "en mer ou à la piscine ou tout bêtement chez soi". Jusqu'ici, tout va bien. 

"Le comité national de défense contre l'alcoolisme dit qu'on peut en boire jusqu'à 1,5L"

"Et puis après cela, il y a la boisson", poursuit le narrateur. Et de décrire le bonheur des patrons de bistrot, qui ont vu leurs ventes décupler en quelques jours. Le bistrotier interrogé exulte: "On vend des Diabolo menthe, des Diabolo citron, on vend des Vittel, on vend jus de fruits." On arrive à l'essentiel: "Mais enfin quand même, la bière étant la boisson préférée de la région, on en boit aussi." Sur les notes d'une chanson au message clair - Vive la bière -, il poursuit: "Habituellement, on en boit une ou deux. Maintenant, on en boit trois ou on en boit quatre!".

Bien loin de condamner cette pratique, le journaliste abonde: "La bière, ce n'est pas mauvais pour la santé, à condition d'être raisonnable". Et être raisonnable en 1975, ce n'est pas tout à fait la même chose qu'aujourd'hui: "Le comité national de défense contre l'alcoolisme dit qu'on peut en boire jusqu'à 1,5L sans danger pour la santé. Cela fait quand même six bonnes chopes et de quoi se désaltérer dans la journée. Pourquoi s'en priver?". 

"Un reportage à prendre avec humour", précise aujourd'hui France 3. La chaîne de télévision ne manque en tout cas pas d'autodérision, puisque c'est elle-même qui a pris le soin de rappeler cette pépite à notre bon souvenir... 

Boire de l'alcool en cas de très haute température est aujourd'hui unanimement déconseillé, car ce dernier accélère la déshydratation et altère les capacités de lutte contre la chaleur. Les résines de houblon, contenues dans la bière, accentuent encore ce phénomène.