Attentat des Champs-Elysées, présidentielle, Time... Le point sur l'actu

Des informations de Daech jettent le doute, Macron creuse l'écart dans un dernier sondage, la liste des personnalités du magazine publiée: voici l'essentiel de l'actualité.
Selon un dernier sondage Ipsos, Emmanuel Macron, en tête des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle dimanche, semble creuser son avance sur Marine Le Pen. afp.com/Martin BUREAU

Attentat des Champs-Elysées: questions sur une complicité

Des questions et des zones d'ombre. Au lendemain de l'attaque qui a fait un mort et deux blessés sur les Champs-Elysées, les enquêteurs cherchent encore à déterminer si Karim C., l'assaillant neutralisé, a bénéficié de complicités. Une chose interpelle, en revanche: le rôle du groupe terroriste Etat islamique (EI) dans cette attaque interroge. Comme l'explique L'Express, moins de trois heures après les faits, Daech en a revendiqué la paternité via son agence de propagande Amaq, en affirmant qu'elle était l'oeuvre d'un "soldat du califat" surnommé "Abu Yussuf Al-Baljiki" (Abu Youssuf le Belge). Or des sources proches de l'enquête indiquent à la rédaction qu'aucun lien entre Karim C. et la Belgique n'a pu être établi à ce stade.

De la même façon, ce surnom de combattant n'apparaît dans aucune procédure terroriste. "Il y a quelque chose qui cloche dans cette revendication", observe l'une de nos sources. Daech a-t-il dénoncé sans le vouloir un complice du tueur? Ou a-t-il confondu avec une émule qui projetait de passer à l'action ces jours-ci? Cela est déjà arrivé avec l'un des kamikazes du 13 novembre, Brahim Abdeslam. Ce dernier avait été présenté comme Belge alors qu'il avait la nationalité française. Autre possibilité: l'organisation djihadiste a commis une erreur factuelle dans la précipitation.

Présidentielle: Macron accentue son avance, selon un sondage

Le candidat d'En Marche! semble prendre de l'avance. Emmanuel Macron, en tête des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle dimanche, semble creuser son avance sur Marine Le Pen, selon un sondage Ipsos Sopra Steria publié vendredi. Dans le même temps, toujours selon cette enquête, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon se disputent la troisième place.

L'ex-ministre de l'Economie, avec 24% des suffrages, gagne un point par rapport à la précédente enquête de cet institut réalisée trois jours plus tôt, les 16 et 17 avril. Il devance de deux points la présidente du Front national, en baisse de 0,5 point à 22% des intentions de vote. François Fillon, qui recule d'un-demi point, et Jean-Luc Mélenchon, stable, arriveraient troisièmes ex-aequo, crédités de 19% des intentions de vote. Benoît Hamon, candidat PS, perd pour sa part 0,5 point, à 7,5%. Ce sondage pour France télévisions et Radio France, publié au dernier jour de la campagne électorale, a cependant été réalisé les 19 et 20 avril, en totalité avant l'attentat de jeudi soir.

Trump, Bezos, Stone: la liste des personnalités de Time est là

C'est un classique. Le magazine américain Time a publié son palmarès annuel des personnes les plus influentes de l'année. Comme on pouvait s'y attendre, Donald Trump intègre la catégorie des hommes et des femmes politiques qui ont marqué ces derniers mois. Il y figure pour la deuxième année consécutive. Vladimir Poutine, Kim Jong-un et Recep Tayyip Erdogan, font également partie des 100 personnes choisies. Tout comme la Première ministre britannique Theresa May et le président chinois Xi Jinping.

Côté chefs d'entreprises, Jeff Bezos, PDG d'Amazon, est cité au côté de Daniel Ek, patron de Spotify ou encore d'Evan Spiegel (Snapchat). Dans la catégorie acteurs et actrices, on retrouve Emma Stone (LaLaLand), Viola Davis (Fences) et Sarah Paulson (la série American Crime Story). John Legend, Ed Sheeran et Alicia Keys représentent quant à eux la catégorie chanteurs. Petite curiosité: cette année, cette liste ne compte aucun Français.