Attentat des Champs-Elysées: les bureaux de vote seront-ils bien protégés dimanche?

Au lendemain de l'attentat qui a fait un mort, un policier, et blessé deux autres, ce jeudi sur les Champs-Élysées à Paris, la sécurité lors de l'élection présidentielle est évidemment une question qui se pose. 

"Nous serons d'une vigilance absolue", a réagi immédiatement François Hollande. À deux jours du premier tour, Jean-Marc Bailleul, secrétaire national du syndicat SCSI, estime qu'il sera compliqué de renforcer la sécurité autour des bureaux de vote:

"On n'a pas attendu un attentat pour prendre des décisions (…) Il va falloir rappeler de nombreux collègues, déjà fatigués. Cela sera forcément au détriment de la sécurité traditionnelle. Il faut que l'on vote dans de bonnes conditions dimanche, cela sera une réponse à la tyrannie mais ça sera au détriment de la délinquance traditionnelle".