Affaire Maëlys: de nouveaux ossements ont été découverts

PHILIPPE DESMAZES / AFP

Les recherches après les aveux de Nordahl Lelandais se poursuivent ce jeudi 15 février. 

L'affaire Maëlys se poursuit 24 heures après les aveux de Nordahl Lelandais. La "quasi-totalité" des restes de Maëlys, ainsi que les vêtements et une chaussure, ont été retrouvés jeudi 15 février  au cours des recherches engagées sur les indications du principal suspect, Nordahl Lelandais, a annoncé le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

Les restes ont été retrouvés à l'endroit où Nordahl Lelandais avait conduit les enquêteurs. Le corps de la fillette était situé dans un ravin, un endroit reculé. Au même endroit avaient été retrouvés hier un crâne d'enfant et un ossement. 

Les ossements sont actuellement analysés par les experts de la gendarmerie pour déterminer s'ils appartiennent bien à la fillette tuée et permettre d'en savoir plus sur les conditions de sa mort. 

De gros moyens déployés

La reprise des recherches pour retrouver le reste de la dépouille de l'enfant était rendue difficile par les conditions météorologiques - neige, pluie et épais brouillard - compliquant encore la tâche des enquêteurs sur ce terrain très accidenté. La gendarmerie a mobilisé de gros moyens: des chiens spécialisés dans la recherche de corps, un laboratoire mobile et une vingtaine d'experts de l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale).

Suspect depuis de nombreux mois, Nordahl Lelandais a été confondu après la découverte d'une trace de sang de Maëlys dans sa voiture. Les enquêteurs vont désormais s'attacher à déterminer les circonstances de la mort de Maëlys et notamment sa nature accidentelle, alors que l'ancien militaire est mis en cause dans une autre affaire criminelle, l'assassinat du caporal Arthur Noyer.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable