A Saint-Brieuc, un garagiste doit payer les PV de ses clients

Capture Google Maps
Son garage est trop petit pour accueillir les voitures, qui doivent se garer sur les trottoirs. Les riverains sont mécontents. 

Un garagiste habitant Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) est contraint de payer les PV de stationnements de ses clients, rapporte Ouest France. A cause de la petite superficie de l'établissement, les voitures doivent se garer sur les trottoirs des rues avoisinantes en attendant d'être réparées. 

Et la police ne se prive pas de les sanctionner. "J’en suis à 700 € depuis le début de l’année", explique-t-il au quotidien. "On fait tout le temps attention à laisser de la place devant les maisons autour, pour les gens qui y habitent", se défend-t-il. Ce sont pourtant les personnes habitant non loin du garage qui ont appelé la police. 

Depuis le début de l'année, plusieurs clients sont aller voir le garagiste avec leur PV. "Commercialement, le garagiste n’a pas d’autre choix que de régler la facture", précise Ouest France. Chaque PV coûte en moyenne 135 euros. 

La mairie de Saint-Brieux, contactée par Ouest France, estime que "c’est un garagiste qui fait du très bon boulot [...] mais [que] son activité de carrosserie pose problème avec de nombreuses voitures qui occupent l’espace public". Pour l'heure, le garagiste cherche un nouveau terrain hors de la ville pour y installer son garage. 


Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter