A Lyon, l'enterrement tourne au vinaigre

Google Maps
La bagarre a occasionné de nombreux dégâts dans le cimetière. 

L'enterrement d'un membre important de la communauté angolaise de Lyon s'est terminé en bagarre samedi 10 mars en fin de matinée. Alors qu'entre deux cents et trois cents personnes étaient réunies au cimetière de l’avenue Berthelot, "une querelle a éclaté entre un groupe de femmes proches du défunt puis a dégénéré en rixe", rapporte Le Progrès.

Les protagonistes de la bagarre ont occasionné de nombreux dégâts: "pot de fleurs renversé, plaque brisée, stèles descellées", énumère le quotidien. "Ça se battait dans le carré et ça partait dans tous les sens. J’ai eu peur d’une bagarre générale", a détaillé le gardien du cimetière à 20 Minutes.

C'est ce dernier qui a mis fin à la querelle du cimetière en appelant la police. Le groupe a alors continué hors du cimetière, non loin du tramway, avant de se séparer vers midi.