43 ans après avoir été envoyée, une carte postale arrive à son destinataire

Les services postaux sont incapables d'expliquer les causes de ce retard. 
43 ans après avoir été envoyée, une carte postale arrive à son destinataire
Athanasios Tzokas / Flickr

Une carte postale envoyée depuis Nice en 1973 es tenfin arrivée à sa ville de destination, Lorient, soit 43 ans après sa date d’envoi.
C'est une factrice locale qui, ne trouvant pas le nom du destinataire à l’adresse indiquée, s’est rendue compte de la surprenante date d'oblitération. Comme elle le raconte à nos confrères de Ouest-France: "Je n’ai pas fait attention. Je l'ai amenée avec moi. Mais une fois arrivée à l'adresse, je me suis aperçue que le nom ne correspondait pas."

Adressée à Raymond Côtard domicilié au 5, rue Jules Legrand, son recto est orné d’une photo de la promenade des Anglais de Nice. Sur son verso, un texte plutôt simple, comme on en trouve sur des milliers de cartes postales: "Cher Raymond, après de nombreux chassés croisés, nous voici, enfin, réunis avec Marie-Louise et Raymond, chez qui nous sommes venus déjeuner. Nous quittons Nice demain pour aller à Menton pendant une semaine."

Le destinataire inconnu à cette adresse

Seul problème, Raymond Côtard demeure introuvable. "J’ai cherché un peu. Interrogé l’ancienne patronne du bar situé en face de l’adresse. Mais ça ne lui disait rien" affirme la factrice. Même constat du côté de l’état civil du Morbihan, aucune trace du destinataire. "Je vais poursuivre mes recherches. Si je ne trouve rien, je la garderai en souvenir" s’amuse-t-elle.

L’employée des postes ne s’explique en revanche pas un tel retard. Pour elle, deux hypothèses existent: "Est-ce que quelqu’un l’a trouvée et remise en circulation en la déposant dans une boîte à lettres? Est-elle restée nichée dans un coin ou coincée derrière un casier dans une poste à Nice, puis est-elle réapparue à la suite d’un nettoyage? On ne sait pas..." Le mystère reste entier et, à l’heure actuelle, aucune enquête interne ne semble être diligentée pour comprendre les causes du délai. "C’est étonnant… Mais à la Poste, on voit des choses encore plus rigolotes." confie-t-elle.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter