Nicolas Sarkozy renvoyé devant le tribunal correctionnel pour corruption

La Cour de cassation a rejeté le dernier recours de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" et le renvoie devant le tribunal correctionnel, pour corruption.

Nicolas Sarkozy renvoyé devant le tribunal correctionnel pour corruption
La Cour de cassation a rejeté le dernier recours de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" et le renvoie devant le tribunal correctionnel, pour corruption. BFMTV

C'est une saga sans fin qui arrive à une conclusion pour le moins inédite : pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, un ancien président sera jugé dans une affaire de corruption.

Ce mardi 18 juin, la Cour de cassation rejetait le recours formé par Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" de l'Élysée. L'objectif pour son avocat était d'éviter un procès à tout prix. Une affaire qu'il ne faut pas confondre avec celle du "financement illégal" de sa campagne de 2012, dans l'affaire Bygmalion, pour laquelle un procès reste toujours envisageable mais non-confirmé par les juges.

De quoi est accusé Nicolas Sarkozy dans cette affaire ?

Si ce ni pour Bygmalion, ni pour les valises d'argent données à Kadhafi, de quoi est-donc accusé Nicolas Sarkozy dans cette affaire ? L'ancien chef d'État est accusé d'avoir tenté d'obtenir, début 2014, des informations secrètes auprès d'un magistrat, Gilbert Azibert, par l'entremise de son avocat, Thierry Herzog. Ces informations secrètes concernaient l'affaire Bettencourt, soldée par un non-lieu en 2013 et ont été échangées contre un petit coup de pouce pour un poste à Monaco.

Les juges ont donc estimé, en 2018, que ces actes devaient donner lieu à un procès pour "corruption" et "trafic d'influence", à l'encontre de l'ancien président de la République. Le Parquet National financier avait d'ailleurs tenu un réquisitoire sévère contre Nicolas Sarkozy, estimant qu'il a les mêmes méthodes que celles "d'un délinquant chevronné" et que ses nombreux recours ne remplissent qu'un seul objectif : "paralyser" l’instruction.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable